Dernières infos


15 janvier 2019

Le financement flexible permet au PAM d'atteindre les populations déplacées et oubliées en 2018

ROME – Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) des Nations Unies a reçu un total de 440 millions de dollars de contributions flexibles en 2018, soit dix pour cent de plus qu’en 2017. Les contributions flexibles offrent au PAM la liberté d’allouer son financement aux besoins les plus urgents, l’agilité nécessaire pour répondre rapidement à des évolutions soudaines, et les moyens de maintenir son assistance dans des crises prolongées ou moins médiatisées. 

07 janvier 2019

Le PAM demande que des mesures soient prises pour la bonne utilisation de l’aide alimentaire destinée aux populations affectées au Yémen

ROME - Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies exige l'arrêt immédiat du détournement de l'aide alimentaire humanitaire au Yémen après en avoir découvert des preuves dans la capitale, Sana'a, et dans d'autres parties du pays contrôlées par le mouvement Ansarullah (Houthi).

07 janvier 2019

Le PAM remercie l'Union Européenne pour son soutien aux réfugiés maliens au Burkina Faso

OUAGADOUGOU – Le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies (PAM) au Burkina Faso salue la contribution de cinq cent mille (500 000) euros octroyée par la Direction Générale de la Protection Civile et des Opérations d’Aide Humanitaire Européennes (ECHO) de la Commission Européenne qui a permis d’apporter en 2018 une assistance alimentaire aux réfugiés maliens les plus vulnérables.

19 décembre 2018

Le service vital aérien des Nations Unies pourrait suspendre ses activités en République Centrafricaine en raison d’un manque de financement

BANGUI – Le Service aérien d'aide humanitaire des nations unies (UNHAS), qui permet aux travailleurs humanitaires d’assister des dizaines de milliers de personnes dans le besoin et dans les endroits les plus reculés en République centrafricaine (RCA), risque de mettre fin à ses activités par manque de fonds, a averti le Programme alimentaire mondial (PAM) qui gère ce service.

14 décembre 2018

Cinquante ans de partenariat entre le Niger et le Programme Alimentaire Mondial (PAM) pour l’éradication de la faim et de la pauvreté.

Niamey, Niger Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) et le Gouvernement du Niger célèbrent 50 ans de partenariat fructueux et s’engagent à continuer à travailler ensemble pour un Niger sans faim d’ici 2030.  

11 décembre 2018

Au Yémen, l’aide humanitaire continue d’empêcher une catastrophe humaine massive mais on ne fait pas assez

Les agences des Nations Unies avertissent qu'une aide urgente plus conséquente est nécessaire pour sauver des vies.

 

Yemen
15 novembre 2018

LE CHEF DU PROGRAMME ALIMENTAIRE MONDIAL LANCE UN APPEL POUR LA PAIX AU YÉMEN, L'AGENCE PRÉVOIT UNE AUGMENTATION CONSIDERABLE DE L'AIDE ALIMENTAIRE

ROME - Le Directeur exécutif du Programme alimentaire mondial des Nations Unies a lancé un appel pour mettre fin aux combats au Yémen, à l'issue d'une visite de trois jours dans le pays, devenu le théâtre de la pire crise humanitaire au monde.

29 octobre 2018

Le directeur exécutif du programme alimentaire mondial plaide pour un soutien continu aux syriens déplacés

BEYROUTH / DAMAS / AMMAN - Le Directeur exécutif du Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies, David Beasley, a terminé sa visite de trois jours au Liban, en Syrie et en Jordanie, où il a assisté aux opérations du PAM dans les trois pays et a rencontré des familles syriennes déplacées dans
la vallée de la Bekaa au Liban, la Ghouta orientale en Syrie et le camp de réfugiés de Zaatari en Jordanie.

18 octobre 2018

À l’occasion de la Journée Mondiale de l’Alimentation, les agences alimentaires de l’ONU affirment que le Tchad est en mesure d’éliminer la faim.

N’DJAMENA – 16 octobre 2018, Après un recul constant depuis plus d’une décennie, la faim dans le monde gagne du terrain.  Selon le dernier rapport de l’État de la Sécurité Alimentaire et de la Nutrition dans le monde, plus de 815 millions de personnes sont sous-alimentées. Au Tchad, autour de 4 millions de personnes sont affectées par l’insécurité alimentaire et la malnutrition chaque année. Aux populations tchadiennes touchées, s’ajoutent 615 000 personnes réfugiées, déplacées internes et retournées- qui ne disposent pas de moyens d’existence suffisants pour couvrir leurs besoins fondamentaux.

15 octobre 2018

L’envolee des prix de la nourriture dans le monde, et particulièrement dans les zones de conflits, devrait provoquer une vague d’indignation…

ROME –Une récente étude du Programme Alimentaire Mondial (WFP), dévoilée le jour de la journée mondiale de l’alimentation, démontre que la nourriture est moins accessible que jamais dans les pays touchés par des crises et des conflits. Dans des dizaines d’autres pays, le rêve d’un repas nutritif reste inaccessible pour des millions de personnes en raison d’un prix constant bien trop élevé.