Skip to main content

La montée des conflits armés, le manque de sécurité, la pauvreté généralisée et l'impact du changement climatique constituent, ensemble, une réelle menace pour les pays du Sahel central. Les attaques contre les civils, les infrastructures et les conflits entre l'État et les groupes armés non étatiques ont entraîné des déplacements massifs de population au Burkina Faso, au Mali et au Niger

Toutes les personnes déplacées de force ont besoin d'une aide d'urgence. La plupart d'entre eux sont hébergés par des communautés qui sont elles-mêmes souvent démunies et extrêmement vulnérables. Les besoins alimentaires augmentent inexorablement à un moment où l'accès humanitaire devient de plus en plus difficile. 

L'insécurité croissante menace les progrès réalisés dans divers secteurs, notamment la sécurité alimentaire et la nutrition, et perturbe les flux alimentaires et commerciaux. A peine remises de la crise alimentaire aiguë qui a frappé le Sahel en 2018, de nombreuses familles vulnérables sont maintenant touchées par la violence. 

Une action humanitaire rapide est maintenant essentielle pour sauver des vies. Répondre aux besoins humanitaires croissants tout en préservant les progrès réalisés ces dernières années dans le renforcement de la résilience des communautés représente un énorme défi.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a pour objectif d'associer ses interventions humanitaires vitales à des investissements accrus dans des activités qui renforcent les moyens de subsistance, restaurent les écosystèmes, créent des emplois et renforcent la cohésion sociale. Tout cela dans le but de transformer des vies, d'éradiquer la faim, de réduire les migrations dangereuses, de former les jeunes et de mettre fin aux conflits.

Les besoins de financement du PAM dans les trois pays du Sahel central s'élèvent à plus de 150 millions de dollars pour répondre aux besoins humanitaires jusqu'en mars 2020.

4,1 millions
nombre de personnes que le PAM souhaite atteindre au Burkina Faso, au Mali et au Niger
860 000
personnes déplacées internes en raison des violences dans les trois pays
150 millions de dollars
besoins de financement du PAM jusqu'en mars 2020

Ce que fait le PAM pour répondre à l'urgence dans la région du Sahel

  • Burkina Faso

    Les opérations du PAM comprennent : l'aide alimentaire d'urgence aux personnes déplacées, aux communautés d'accueil, aux réfugiés et aux personnes touchées par la période de soudure ; les repas scolaires, y compris l'appui à un projet local de production de yaourt ; le traitement et la prévention de la malnutrition ; l'aide alimentaire pour les actifs destinés aux petites exploitations agricoles ; le soutien aux chaînes de valeur ; la micro et macro-assurance ; le renforcement des capacités nationales ; la mise à disposition du matériel de technologies d'information et de communication et de soutien logistique et autres aux partenaires selon les besoins.
  • Mali

    Comme d'autres pays du Sahel, le Mali connaît un niveau élevé d'insécurité alimentaire et nutritionnelle en raison des conditions agro-climatiques défavorables et des niveaux élevés de pauvreté. La situation est exacerbée par les conflits. Le PAM fournit un ensemble d'activités allant de l'intervention d'urgence au renforcement de la résilience des communautés aux chocs.
  • Niger

    Le PAM fournit une assistance aux populations touchées par la crise, y compris les réfugiés et les personnes déplacées, sous forme d'aide alimentaire, de repas scolaires d'urgence et d'aliments nutritifs spécialisés pour enfants. Le PAM aide également les écoliers pendant l'année scolaire en organisant des activités d'alimentation scolaire stimulant la production locale. Le PAM a mis en œuvre avec succès des activités qui ont changé des vies, notamment la mise en valeur ou la remise en état de biens, des mesures de gestion des risques climatiques et des achats locaux, grâce à une approche communautaire.

Comment vous pouvez aider

Faites un don dès aujourd'hui et aidez les familles qui en ont le plus besoin à obtenir la nourriture qui leur sauvera la vie.