Skip to main content

Les conflits et la faim s'alimentent mutuellement en République Démocratique du Congo (RDC). L'insécurité, qui s'étend sur plusieurs provinces, est le principal facteur de déplacement des populations, ce qui entraîne souvent la faim. L'insécurité alimentaire continue de croître en RDC avec 27 millions de personnes en situation d'insécurité alimentaire aiguë. On estime que 3,4 millions d'enfants souffrent de malnutrition aiguë. La RDC est l'une des plus grandes crises alimentaires au monde et constitue une situation d'urgence pour le PAM.

En plus de s'attaquer à cette crise alimentaire, le PAM a appuyé le gouvernement de la RDC dans sa lutte contre les récentes épidémies de la maladie à virus Ebola, qui ont fait des milliers de victimes ces dernières années dans la partie nord du pays. La dernière (12ème) épidémie d'Ebola a été déclarée terminée en mai 2021. 

Ce que fait le Programme alimentaire mondial pour répondre à la situation d'urgence en République Démocratique du Congo

Ebola

Le PAM contribue à réduire la propagation du virus Ebola en fournissant de la nourriture aux patients et aux personnes potentiellement touchées. Il fournit également des services logistiques essentiels, notamment des camions et des avions, qui permettent aux intervenants d'atteindre rapidement les zones d'épidémie nouvelles ou éloignées. Le PAM a également lancé des programmes d'alimentation scolaire et de nutrition afin de répondre aux besoins des populations de manière plus générale et d'instaurer un climat de confiance et d'engagement positif avec elles.

L'assistance alimentaire est la seule assistance non médicale fournie aux contacts d'Ebola pendant leur période d'observation médicale, et constitue une incitation essentielle à prévenir les déplacements des personnes potentiellement affectées.

Réponse d'urgence

En octobre 2017, le PAM a activé une urgence de niveau 3, couvrant les six provinces les plus peuplées et les plus touchées par le conflit - Nord-Kivu, Sud-Kivu, Ituri, Kasaï, Kasaï Central et Tanganyika. Une intensification significative des activités du PAM était nécessaire pour inverser la crise alimentaire qui s'aggrave en RDC. Le renforcement des opérations de terrain du PAM a donné des résultats substantiels en permettant d'atteindre 6,9 millions de personnes en 2020. Le PAM vise à aider 8,7 millions de personnes en 2021.

Comment vous pouvez aider

Faites un don dès aujourd'hui et aidez les familles qui en ont le plus besoin à obtenir de la nourriture vitale.
Faire un don

Partenaires et donateurs

Atteindre la faim zéro est le travail de beaucoup. Notre travail dans la région du Kasaï est rendu possible grâce au soutien et à la collaboration de nos partenaires et donateurs, notamment :