Skip to main content

Le PAM achève sa première opération de distributions alimentaires dans les régions d'Afar et d'Amhara ; déficit de l’approvisionnement nécessaire pour atteindre les populations ciblées dans le Tigré

Photo : PAM/ Claire Nevill, distribution alimentaire du PAM dans le nord de l'Éthiopie.
Photo : PAM/ Claire Nevill, distribution alimentaire du PAM dans le nord de l'Éthiopie.
ADDIS ABEBA – Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies a achevé sa première opération de distributions alimentaires aux personnes touchées par la propagation du conflit dans les régions d’Afar et d’Amhara. Cependant, le manque d'approvisionnement lié aux difficultés d’acheminement de l'aide humanitaire entraîne toujours un retard des distributions dans le Tigré.

Depuis le 15 août, le PAM a livré de la nourriture à près de 300 000 personnes dans les régions d’Amhara et d’Afar. La deuxième opération de distributions alimentaires est en cours dans le Tigré depuis le 27 mai et plus de 2,4 millions de personnes ont bénéficié d'une aide alimentaire dans le nord-ouest et certaines parties du sud du Tigré.

"Des rapports anecdotiques provenant des trois régions suggèrent que l'insécurité alimentaire augmente alors que les familles fuient leurs maisons et voient leurs moyens de subsistance détruits", a déclaré Michael Dunford, Directeur régional du PAM pour l'Afrique de l'Est.

"Au Tigré, l'IPC (le cadre intégré de la classification de la sécurité alimentaire) publié en juin estimait que jusqu'à 400 000 personnes seraient confrontées à des conditions similaires à une famine en ce moment, et alors que les équipes luttent pour acheminer suffisamment d'aide alimentaire dans la région, la situation devient de plus en plus dramatique. Dans les régions d’Afar et d’Amhara, nous avons vu des centaines de milliers de personnes déplacées de leurs foyers et voir leurs moyens de subsistance détruits. Il est absolument vital que nous ayons la pleine coopération et le soutien de toutes les parties du conflit afin que nous puissions atteindre l’ensemble des populations touchées avec une aide alimentaire urgente avant que nous n'ayons une catastrophe humanitaire entre les mains dans tout le nord de l'Éthiopie."

 

Opérations du PAM dans le Nord de l'Éthiopie:

  • 1,7 million de personnes supplémentaires sont confrontées à des niveaux d'urgence de la faim dans les régions d’Afar et d’Amhara, où plus de 840 000 personnes (700 000 à Amhara et 140 000 à Afar) ont été déplacées en raison du conflit actuel, selon les estimations du gouvernement.
  • La première campagne de distributions s’est achevée à Amhara, atteignant plus de 210 000 personnes avec des légumineuses, des céréales et de l'huile végétale. Les personnes ciblées sont les familles qui ont été déplacées en raison du conflit et celles dont les maisons et les moyens de subsistance ont été détruits.
  • Le PAM a également pu acheminer plus de 2 200 tonnes d'aide alimentaire pour le compte de partenaires vers les zones de Wag Hamra et North Wollo d'Amhara. Cependant, les livraisons aux communautés situées au-delà des lignes de conflit n'ont pas été possibles jusqu'à présent, menaçant de provoquer une nouvelle détérioration de la sécurité alimentaire des familles dans ces zones.
  • Dans la région d’Afar, le PAM est sur le point d'achever la première campagne de distributions, visant initialement 80 000 personnes touchées par le conflit. Ce nombre pourrait passer à plus de 500 000 personnes à la seconde campagne de distributions, sous réserve d'une demande formelle du Gouvernement.
  • Au 24 septembre, le PAM avait apporté une aide alimentaire d'urgence à plus de 2,4 millions de personnes dans les zones est, sud et nord-ouest du Tigré. Lors de la troisième opération de distributions, le PAM atteindra près de 2,7 millions de personnes après avoir repris les opérations de ses partenaires alimentaires non gouvernementaux de la ville de Shire et du woreda Tahtay Koraro dans la zone nord-ouest.
  • En septembre, le PAM avait alors atteint près de 200 000 enfants de moins de cinq ans, ainsi que des femmes enceintes ou qui allaitent un enfant, avec une assistance nutritionnelle dans 39 des 71 woredas ciblés du Tigré.
  • Dans la ville de Shire dans la région du Tigré, les équipes n'ont pu fournir que 2 kg de légumineuses par personne pour la distribution alimentaire en raison de l'indisponibilité des céréales et de l'huile. De plus, la troisième opération de distributions, qui devait commencer début juillet, n'a pas encore commencé en raison d'un manque de nourriture à l'intérieur du Tigré.
  • Les dernières semaines ont été marquées par des nouvelles positives concernant l'acheminement de l'aide humanitaire dans le Tigré. Cinq convois - 171 camions - sont entrés dans le Tigré entre le 5 et le 29 septembre, transportant au total 6 150 tonnes de produits alimentaires et nutritionnels. De quoi nourrir plus de 360 000 personnes pendant un mois. Malgré ces convois récents, seulement 11 % de l'aide humanitaire nécessaire est entrée dans la région. De plus, au 30 septembre, plus de 90 camions commerciaux sont sortis du Tigré et sont désormais disponibles pour l'acheminement de l'aide humanitaire dans la région.
  • Les stocks de carburant au Tigré sont à un niveau critique. Le carburant est vital pour maintenir les opérations en cours et faciliter le mouvement de l'aide humanitaire dans et à travers la région. Nous avons besoin de 200 000 litres de carburant entrant dans le Tigré chaque semaine pour continuer à fonctionner.
  • Dans toute l'Éthiopie, le PAM vise à atteindre 11,9 millions de personnes en 2021en leur apportant une aide alimentaire, nutritionnelle et financière, tout en mettant en œuvre des activités pour renforcer l'autosuffisance et la sécurité alimentaire des communautés.
  • Le PAM a besoin de 184 millions de dollars pour continuer à intensifier sa réponse dans le nord de l'Éthiopie afin de sauver des vies et les moyens de subsistance jusqu'à la fin de l'année. Pour toutes les activités relevant de son plan stratégique de pays, le PAM a un déficit de financement de 426 millions de dollars. Un financement supplémentaire est vital pour permettre au PAM de continuer à sauver et à changer des vies en Éthiopie.

 

Vidéo des opérations à Amhara ici

 

#                 #                   #

 

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies est le lauréat du prix Nobel de la paix 2020. Plus grand organisme humanitaire au monde, il sauve des vies en situations d'urgence et utilise l'assistance alimentaire pour ouvrir une voie vers la paix, la stabilité et la prospérité au profit de ceux qui se relèvent d'un conflit ou d'une catastrophe ou subissent les effets du changement climatique.

 

Suivez-nous sur Twitter @wfp_ethiopia et @wfp_fr

Thèmes

Éthiopie Logistique et réseaux de distribution Sécurité alimentaire Conflits

Contact

Pour plus d'informations, veuillez contacter (email: prénom.nom@wfp.org):
Gemma Snowdon, WFP/Addis Ababa,
Mob. +251 93 558 5573

Gordon Weiss, WFP/Nairobi,
Mob. +254 707 722 104

Tomson Phiri, WFP/ Geneva,
Mob. +41 79 842 8057

George Fominyen, WFP/Rome,
Mob. +39 349 933 6721

Jane Howard, WFP/London,
Mob. +44 796 8008 474

Shada Moghraby, WFP/New York,
Mob. +1 929 289 9867

Steve Taravella, WFP/ Washington,
Mob. +1 202 770 5993

Marie Dasylva, WFP/ Dakar
Mob. +221 776 381 300