Skip to main content

Gaza : avec le soutien français, le PAM distribue de la nourriture aux familles les plus vulnérables

PAM
PAM/Phototèque
JÉRUSALEM – Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies a salué le soutien de la France, à travers une contribution de 250 000 euros pour fournir de la nourriture vitale aux populations non réfugiées les plus pauvres et les plus vulnérables face à l'insécurité alimentaire dans la bande de Gaza.

Les fonds seront utilisés pour distribuer des bons alimentaires électroniques à 21 560 personnes pendant un mois afin qu'elles puissent acheter les aliments nutritifs de leur choix dans 200 magasins de la bande de Gaza.  

Le PAM utilise et étend le recours aux bons depuis 2011, l’expérience ayant prouvé que leur impact plus important sur la sécurité alimentaire des populations et leurs retombées positives sur l'économie locale. Les bons alimentaires donnent aux gens une plus grande liberté de choix, leur permettant ainsi de retrouver leur dignité et la possibilité de percevoir leurs droits au moment qui leur convient le mieux.   

« Pour des milliers de familles vulnérables à Gaza, la nourriture reçue grâce à nos transferts monétaires en espèces est fondamentale pour couvrir une partie de leurs repas quotidiens », a déclaré le représentant du PAM et Directeur pays Stephen Kearney. « Nous sommes reconnaissants envers la France pour son soutien de longue date auprès de ces familles. Et d’autant plus aujourd'hui, alors les conséquences économiques désastreuses du COVID-19 sur leurs revenus et leur pouvoir d'achat pourraient compromettre leur accès à la nourriture. »  

Les mesures visant à prévenir la transmission de la pandémie ont exacerbé une situation humanitaire déjà fragile dans la bande de Gaza. Des milliers de travailleurs ont récemment perdu leur emploi, plongeant leurs familles dans la pauvreté, tout cela ayant eu un impact particulièrement dévastateur sur les plus vulnérables. Avant le déclenchement de la crise du COVID-19, une personne sur deux à Gaza était pauvre et sans emploi et près des deux tiers de la population se trouvait en situation d'insécurité alimentaire.   

« Par cette contribution, permettant au PAM de poursuivre ses activités à Gaza afin de lutter contre l'insécurité alimentaire, la France confirme son soutien aux efforts de l'organisation et son engagement en faveur de la sécurité alimentaire et nutritionnelle », a déclaré le Consul général de France à Jérusalem, René Troccaz.                                       

En 2020, avec le soutien généreux des donateurs, le PAM continue à fournir une aide alimentaire régulière à 345 000 personnes non réfugiées et parmi les plus pauvres et les plus vulnérables face à l'insécurité alimentaire. Cette aide, distribuée en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, se fait principalement par des transferts monétaires en espèces mais aussi par des colis alimentaires. En raison de la crise du COVID-19, davantage de Palestiniens souffrent de la faim, le nombre de personnes en situation d'insécurité alimentaire étant en augmentation. Cela laisse envisager la nécessité d'interventions plus importantes de la part du PAM et d'autres agences dans un avenir proche. 

                                                     #                           #                            # 

 

Le Programme alimentaire mondial des Nations unies est la plus grande organisation humanitaire au monde. Il sauve des vies dans les situations d'urgence, construit la prospérité et favorise un avenir durable pour les personnes qui se relèvent de conflits, de catastrophes et de l'impact du changement climatique.  

 

Suivez-nous sur Twitter @WFP_fr  @WFP_Mena  @WFP_Media  @WFPGovts 

Thèmes

Palestine Sécurité alimentaire Financement Réfugiés et migration Résilience

Contact

Pour en savoir plus, merci de contacter (email: prenom.nom@wfp.org

Yasmine Abuelassal, WFP/Jerusalem, Mob. +972 546773170  

Shurouq Qawariq, WFP/Jerusalem, Mob. +972 546773160    

Tiphaine Walton, PAM/France, Mob. +33 674159209