Skip to main content

La faim et le besoin d'aide humanitaire sont devenus encore plus complexes et graves à travers le Myanmar, avec le triple impact de la pauvreté préexistante, de la COVID-19 et de la crise politique actuelle. Plus d'un an après le coup d'État militaire, l'économie s'effondre, laissant des millions de personnes lutter pour trouver des moyens de subsistance viables, des services de base et, de plus en plus, confrontées à des défis pour répondre à leurs besoins alimentaires de base.

L'insécurité alimentaire augmente, avec les conflits, la hausse des prix des produits de base, les restrictions d'accès et de mouvement jouant tous un rôle. La surveillance du marché par le PAM continue de mettre en évidence des prix supérieurs à la moyenne pour les principaux produits alimentaires. Les prix du carburant ont également augmenté de 133 pour cent après la crise, et le prix moyen en détail d'un panier alimentaire de base a augmenté de 27 pour cent en février 2022 par rapport à il y a un an.

En 2022, plus de 13,2 millions de personnes (1 sur 4) à travers le pays sont désormais en situation d'insécurité alimentaire modérée ou sévère, avec des implications préoccupantes pour la malnutrition. Tous les effets combinés ont rendu de nombreuses familles vulnérables, et il est de plus en plus difficile de se nourrir, en particulier dans les zones touchées par les conflits et périurbaines.

En réponse, le PAM a apporté une assistance d'urgence, un soutien nutritionnel et un soutien aux moyens de subsistance aux personnes déplacées à l'intérieur du pays et aux personnes les plus vulnérables des zones touchées par le conflit dans diverses régions du pays. En outre, le PAM a considérablement intensifié son assistance pour atteindre 2 millions de personnes dans les zones périurbaines où la sécurité alimentaire a été fortement affectée par les crises économiques. En 2022, le PAM prévoit d'apporter une assistance alimentaire et nutritionnelle à au moins 4 millions de personnes.

Ce que fait le Programme alimentaire mondial pour répondre à la situation d'urgence au Myanmar

Aide alimentaire et nutritionnelle

Le PAM fournit une aide alimentaire et nutritionnelle vitale aux personnes touchées par le conflit et à d'autres familles vulnérables qui sont particulièrement touchées par l'insécurité alimentaire dans le pays. En 2021, le PAM a considérablement élargi son assistance vitale, atteignant près de 3 millions de personnes avec une assistance alimentaire et nutritionnelle, dont 56 000 personnes déplacées dans les zones de conflit et 1,7 million de personnes dans les zones urbaines.

Réponse à la COVID-19 et services communs

La réponse du PAM à la COVID-19 comprenait la fourniture de repas nutritifs dans les centres de quarantaine et de traitement, et la fourniture de repas aux travailleurs migrants de retour à travers le pays. Le PAM a également ajusté ses opérations pour protéger les personnes que nous servons, ainsi que notre personnel, en minimisant le risque de transmission. Le PAM assure un service aérien humanitaire reliant Yangon et Kuala Lumpur, avec une escale au Laos. Le vol permet aux travailleurs humanitaires et aux diplomates de voyager vers et depuis le pays. Les vols opèrent toutes les deux semaines et se poursuivront tant que les vols commerciaux internationaux resteront suspendus. Jusqu'à présent, le PAM a facilité 61 vols pour 1 700 travailleurs de première ligne de 194 organisations.

Comment vous pouvez aider

Le PAM a besoin d'urgence de 48,3 millions de dollars pour soutenir ses opérations jusqu'en septembre 2022
Faire un don