Skip to main content

L’opération aérienne du PAM apporte une aide très attendue dans les régions de Madagascar touchées par les cyclones

ANTANANARIVO– Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) annonce qu’il a commencé à envoyer par hélicoptère de la nourriture et d’autre matériel humanitaire qui font cruellement défaut aux habitants du nord-ouest de Madagascar, isolés après l’une des pires saisons de cyclones depuis des années.

Opération héliportée

Le PAM prévoit de fournir 100 tonnes de nourriture et de Depuis plusieurs semaines, les habitants de ces régions reculées survivent grâce à leurs réserves de nourriture qui sont désormais videsKrystyna Bednarska, directrice du PAM à Madagascar
matériel de secours par hélicoptère au cours des quatre prochaines semaines depuis une base dans la ville d’Antsohihy, au nord-ouest. L’hélicoptère acheminera l’approvisionnement aux villages isolés après la destruction de routes et de ponts par plusieurs cyclones.

« Depuis plusieurs semaines, les habitants de ces régions reculées survivent grâce à leurs réserves de nourriture qui sont désormais vides. Ils ont de nouveau besoin de nourriture et d’autre matériel » a expliqué Krystyna Bednarska, directrice du PAM à Madagascar. « Les cyclones qui ont frappés ces régions ont causé d’importants dégâts aux routes et aux ponts, et une opération aérienne est la seule solution pour sauver des vies. »

Deux phases

La première phase de cette opération aérienne, qui a déjà permis d’acheminer 25 tonnes de nourriture et de matériel depuis vendredi dernier, prévoit d’aider 8200 personnes dans plusieurs villes autour d’Antsohihy. La deuxième phase prévoit d’aider les villages situés à plusieurs centaines de kilomètres au nord, vers Ambanja où 12 000 personnes ont besoin d’être approvisionnées.

Les cyclones Indlala et Jaya, les plus destructeurs au nord-est et au nord-ouest du pays en mars et en avril, ont tué 151 personnes et 190 000 personnes ont désormais besoin d’aide humanitaire. L’opération du PAM prévoit d’aider les personnes les plus touchées par la pénurie alimentaire. Cette année, outre Indlala et Jaya, Madagascar a été touché par les cyclones Gamede, Favio et Anok, ainsi que de nombreuses tempêtes tropicales puissantes.