Skip to main content

L'insécurité alimentaire au Soudan du Sud s'aggrave en raison de la sécheresse, des inondations et d'un avenir politique incertain

ROME/JUBA – Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies est engagé dans une course contre la montre pour mobiliser des fonds vitaux afin de nourrir des millions de personnes au Soudan du Sud. La faim progresse et la population a cruellement besoin d'aide humanitaire. Les inondations catastrophiques de ces derniers mois plongent le pays dans une situation presque intenable alors que l'année se termine dans un climat d'instabilité politique intense.

Selon les prévisions des dernières données sur la sécurité alimentaire établies par des experts gouvernementaux et des Nations Unies[1], jusqu'à 5,5 millions de Sud-Soudanais souffriront de la faim au début de l’année 2020. Le nombre de personnes dans le besoin devrait augmenter en raison de l'ampleur catastrophique des destructions causées par les inondations depuis octobre à la suite d'une sécheresse qui a frappé certaines régions du pays plus tôt dans l'année.

"Avec toutes les catastrophes dans le monde, la dernière chose dont nous ayons besoin, c'est d’en connaître une autre", a déclaré le Directeur exécutif du PAM, David Beasley. "Nous connaissons les problèmes que nous avons eus au Soudan du Sud, mais les pluies et les inondations ont conduit à une catastrophe nationale et sont bien pires que ce que quiconque aurait pu prévoir."

"En réalité, si nous n'obtenons pas de financement au cours des prochaines semaines et des prochains mois, nous parlerons littéralement de famine. Nous avons besoin d’aide et de soutien, et nous en avons besoin maintenant", a-t-il ajouté.

Près d'un million de personnes ont été directement touchées par les inondations qui ont détruit 73 000 tonnes de récoltes potentielles et tué des dizaines de milliers de bovins et de chèvres dont dépendent les populations pour survivre.

L'aide humanitaire constitue une bouée de sauvetage dans la plupart des régions du Soudan du Sud. En 2019, le PAM a accru son aide pour sauver 4,6 millions de personnes, mais a maintenant besoin de 270 millions de dollars pour le premier semestre de 2020. Sur ce montant, le PAM a besoin de 100 millions de dollars au cours du mois prochain pour acheter et prépositionner des vivres avant la saison des pluies en mai 2020.

Fin octobre, le Gouvernement a déclaré l'état d'urgence dans le Bahr El Ghazal, le Haut-Nil et l'Équatoria en raison des inondations, appelant à l'intensification de l'aide internationale.

La famine au Soudan du Sud a été vaincue après quatre mois en 2017 par une intervention humanitaire concertée à grande échelle. Les experts affirment maintenant que les perspectives de sécurité alimentaire du pays n'ont jamais été aussi sombres.

Photos disponibles ici 

Vidéo disponible ici 

Article en ligne ici

 

#                        #                          #

 

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies, ce sont des vies sauvées dans l’urgence et des vies transformées par le développement durable. Au Programme alimentaire mondial, nous intervenons dans plus de 80 pays pour nourrir les millions d’hommes et de femmes touché(e)s par les conflits et les catastrophes, et pour instaurer les bases d’un avenir meilleur.

Suivez-nous sur Twitter @wfp_media @wfp_Africa @wfp_southsudan @wfp_fr

 


[1]   Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire – Septembre 2019

Thèmes
Soudan du Sud Sécheresse Sécurité alimentaire
Contact

Pour en savoir plus, merci de contacter (email : prénom.nom@wfp.org) :

Tomson Phiri, PAM/Juba, Mob. +211 922 465 247

Peter Smerdon, PAM/Nairobi, Mob. +254 707 722 104

Frances Kennedy, PAM/ Rome, Tél. +39 06 6513 3725, Mob. +39 346 7600 806

Bettina Luescher, PAM/Genève/Berlin, Mob. +49 160 992 617 30

Jane Howard, PAM/Londres, tél. +44 (0) 20 3857 7413, Mob. +44 796 8008 474

Steve Taravella, PAM/Washington, tél. +1 202 653 1149, Mob. +1 202 770 5993

Tiphaine Walton, PAM/Paris, tél. +33 6 74 15 92 09