Skip to main content

Le PAM vient en aide aux réfugiés irakiens les plus pauvres qui arrivent en Syrie

DAMAS – Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) lance aujourd’hui un appel aux dons pour ses nouvelles opérations d’aide alimentaire aux dizaines de milliers de réfugiés irakiens pauvres qui sont maintenant en Syrie après avoir fui l’escalade de violence dans leur pays.

Environ 1,8 million de réfugiés irakiens sont en ce moment dispersés au Moyen-Orient dont près d’un million en Syrie. De concert avec le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), qui suit de près les réfugiés, le PAM prévoit d’offrir une aide à plus de 30 000 Irakiens incapables de subvenir à leurs besoins alimentaires de base. Ces réfugiés sont dans un état de pauvreté et dépendent d’une aide extérieure contrairement à la majorité des réfugiés irakiens qui ont pu compter sur le soutien de leur famille élargie et sur des économies.

Appauvrissement

Jusqu’au milieu de l’année 2006, beaucoup de réfugiés irakiens qui sont arrivés en Syrie avaient les ressources Ceux qui fuient l’Irak le font de plus en plus à la hâte et n’ont soit pas eu le temps de vendre leurs biens, soit pas pu trouver d’acheteursPippa Bradford, représentante du PAM en Syrie
nécessaires pour subvenir à leurs besoins. Avec les violences ciblées qui se poursuivent en Irak, le nombre de personnes qui fuient le pays sans pouvoir subvenir à leurs besoins augmente rapidement.

« Ceux qui fuient l’Irak le font de plus en plus à la hâte et n’ont soit pas eu le temps de vendre leurs biens, soit pas pu trouver d’acheteurs » a expliqué Pippa Bradford, représentante du PAM en Syrie. « Le résultat est que les gens arrivent en Syrie avec beaucoup moins de liquidité et trouvent moins d’opportunités que ceux qui sont arrivés auparavant. »

La plupart des refugiés extrêmement pauvres se trouvent dans les banlieues autour de Damas ainsi que près des villes d’Alep, El Qamishliye et El Haseke dans le nord du pays.

Travaux illégaux

« La plupart de ces gens n’ont pas de ressources financières suffisantes pour subvenir aux besoins quotidiens de leur De plus, étant sans permis de travail la compétition pour les emplois illégaux mal rémunérés est devenue très difficile et les gens sont en proie à l’exploitationPippa Bradford
famille incluant la scolarisation de leurs enfants. De plus, étant sans permis de travail la compétition pour les emplois illégaux mal rémunérés est devenue très difficile et les gens sont en proie à l’exploitation » a ajouté Mme Bradford.

Le PAM vient en aide à près de 7 000 personnes et va augmenter le nombre de bénéficiaires d’aide alimentaire de 2 500 par mois d’ici la fin de l’année en utilisant le système de sélection du HCR. Parmi les bénéficiaires, on compte 650 réfugiés palestiniens vivant dans des conditions difficiles à deux endroits le long de la frontière entre la Syrie et l’Irak. Le PAM en appelle aux donateurs pour fournir une aide de 1,7 million de dollars US pour acheter et distribuer près de 2 800 tonnes de riz, d’huile végétale et de légumineuses d’ici la fin de l’année.

Le gouvernement, avec le soutien du HCR, a ouvert les portes de ses écoles et des ses centres de soin pour permettre aux réfugiés d’avoir accès aux services sociaux minimums. Cependant, les plus vulnérables d’entre eux sont toujours dans l’incapacité de se procurer les éléments de base dont la nourriture » a déclaré Mme Bradford.