Skip to main content

Le PAM renforce son soutien aux haïtiens dont la sécurité alimentaire a été fragilisée par le séisme

PAM/Alexis Masciarelli, une femme âgée attend de recevoir son aide alimentaire à Haïti, Grand Perrin, Les Cayes. devant un camion du PAM.
PAM/Alexis Masciarelli, Une femme âgée attend de recevoir son aide alimentaire, Haïti, Grand Perrin, Les Cayes. devant un camion du PAM.
PORT AU PRINCE – Malmenés par de multiples crises ces dernières années, les Haïtiens qui ont survécu au récent séisme de magnitude 7,2 doivent maintenant faire face à des maisons en ruine, des moyens de subsistance détruits et un accès limité ou inexistant à la nourriture. Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies intensifie son soutien continu aux Haïtiens en situation d'insécurité alimentaire sévère dans la région, et travaille avec le gouvernement et ses partenaires pour étendre son soutien aux personnes nouvellement affectées.

“Il est déchirant de voir des familles dormir dans la rue, sans toit. Leurs maisons ont été réduites en poussière. De nombreux bâtiments publics comme les écoles, les églises et les hôtels où ils auraient pu trouver un abri temporaire ont également été détruits”, a déclaré Lola Castro, directrice régionale du PAM pour l'Amérique latine et les Caraïbes, depuis Les Cayes en Haïti. 

“Le séisme a ébranlé des personnes qui avaient déjà du mal à nourrir leurs familles en raison des chocs économiques et climatiques, et de l'insécurité. Les effets combinés des multiples crises dévastent les communautés du sud, confrontées à des niveaux d'insécurité alimentaire parmi les plus élevés du pays.”

Le PAM prévoit de soutenir 215 000 personnes ayant un besoin urgent d'aide alimentaire dans les départements du Sud, de la Grand'Anse et des Nippes, les zones les plus touchées ; une augmentation par rapport aux 138 000 personnes que nous aidions avant le séisme.

Avant la catastrophe, le PAM fournissait une aide alimentaire et en espèces dans le sud d'Haïti. Le PAM a atteint 48 000 personnes dans les zones touchées depuis le 14 août et distribué plus de 15 000 repas chauds, principalement dans les hôpitaux, aux patients, à leurs familles et au personnel médical.

Dans le cadre de l’élargissement de son soutien, le PAM a fourni des vivres à 13,000 personnes cette semaine dans les communautés montagneuses de Maniche et Camp Perrin, tous deux dans le département du Sud. Avec un accès à la nourriture limité, les familles ont confié au PAM qu'elles avaient dû se résoudre à manger des fruits pour subvenir à leurs besoins. Le PAM prévoit également d'étendre les distributions de nourriture aux zones urbaines en situation d'insécurité alimentaire dans le sud.

L'accès aux communautés du sud était déjà limité en raison des troubles politiques récurrents, des affrontements entre gangs et des barrages routiers. Les dommages causés par le séisme aux routes et aux ponts, ainsi que les fortes pluies causées par la tempête tropicale Grace, posent de nouveaux défis.

Pour assurer une réponse coordonnée et efficace à l'urgence, le PAM travaille en étroite collaboration avec la Direction générale haïtienne de la protection civile et la Coordination nationale pour la sécurité alimentaire.

Afin de maintenir une liaison vitale avec le sud du pays, le service aérien humanitaire des Nations unies (UNHAS) géré par le PAM, transporte par hélicoptère du matériel médical et humanitaire, ainsi que des travailleurs de première ligne pour soutenir les efforts de secours. Le PAM utilise également des camions et une barge pour transporter de l'eau, des kits d'hygiène, des couvertures, de la nourriture et du carburant pour la communauté humanitaire. 

Haïti est au milieu de la saison des ouragans, prévue pour être plus intense que la moyenne. En soutenant les efforts de préparation aux catastrophes dans le pays, le PAM avait prépositionné des vivres en Haïti pour répondre rapidement en cas d'urgence. Le PAM remercie ses donateurs pour la flexibilité dans l'utilisation des ressources destinées à la saison des ouragans pour répondre à cette urgence.

Le séisme de magnitude 7,2 qui a frappé Haïti le 14 août a fait plus de 2 200 morts et plus de 12 000 blessés, et provoqué de graves dommages aux routes et aux infrastructures publiques.   

Note aux éditeurs:

Vidéo à télécharger ici
Photos à télécharger  ici

 

#                     #                         #

 

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies est le lauréat du prix Nobel de la paix 2020. Plus grand organisme humanitaire au monde, il sauve des vies en situations d'urgence et utilise l'assistance alimentaire pour ouvrir une voie vers la paix, la stabilité et la prospérité au profit de ceux qui se relèvent d'un conflit ou d'une catastrophe ou subissent les effets du changement climatique.

 

Suivez-nous sur Twitter @wfp_haiti et @wfp_fr

Thèmes

Haïti Urgences Tremblements de terre Sécurité alimentaire

Contact

Alexis Masciarelli, WFP/ Haiti,
+509 3732 1824

Norha Restrepo, WFP/ Panama,
+507 6671 5355

Isheeta Sumra, WFP/ Rome,
Mob. +39 347 1814 398

Jane Howard, WFP/ London,
Tel. +44 (0)20 3857 7413, Mob. +44 (0)796 8008 474

Martin Rentsch, WFP/Berlin,
Mob +49 160 99 26 17 30

Shaza Moghraby, WFP/New York,
Mob. + 1 929 289 9867

Steve Taravella, WFP/ Washington,
Mob.  +1 202 770 5993