Skip to main content

Le PAM et l'UNICEF lancent un programme conjoint de bons alimentaires pour aider les communautés touchées par le cyclone Idai

BEIRA, Mozambique, 21 août 2019 - Le Programme alimentaire mondial (PAM) et le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) ont lancé aujourd'hui, dans le district de Dondo, dans la province de Sofala, un programme conjoint de bons alimentaires. Il permettra de répondre aux besoins vitaux des familles vulnérables touchées par le cyclone Idai ayant dévasté le pays en mars 2019.

Le programme de bons s’étendra d'août à octobre. Chaque mois, il bénéficiera à 100 000 personnes touchées par le cyclone dans les districts de Dondo et Nhamatanda, dans la province de Sofala.

Les familles participantes recevront un bon mensuel d'une valeur de 2 670 meticals mozambicains (soit 44 dollars américains) distribué par l'organisation partenaire Food for the Hungry. Ces bons pourront être échangés dans sept magasins différents des districts de Dondo et Nhamatanda. Les familles pourront ainsi acheter des articles provenant d'une grande variété d'aliments, d'articles d'hygiène et d'articles ménagers, notamment du riz, de l'huile, des lentilles, du poisson ou du poulet surgelés, ainsi que du savon, des serviettes hygiéniques, des seaux, des marmites, des vêtements, des couvertures. 

« En travaillant ensemble pour fournir des bons alimentaires, d'hygiène et d'articles ménagers, le PAM et l'UNICEF sont en mesure d'aider les ménages à décider et acheter ce dont ils ont besoin en priorité. Il est primordial qu’ils aient le choix car les besoins des familles dans ces zones restent importants », a déclaré Peter Rodrigues, Coordonnateur des interventions d'urgence du PAM à Beira.

En plus de fournir aux familles des bons pour répondre à leurs besoins alimentaires et ménagers, le programme encouragera également des pratiques visant à améliorer la nutrition et l'hygiène. Des animateurs sociaux diffuseront des messages en ce sens dans les points de distribution des bons, au cours des visites aux ménages et dans les communautés.

Le PAM et l'UNICEF effectueront également un suivi approfondi du programme pour analyser ce que les familles ont acheté et comment ces achats ont contribué à leur rétablissement et à leur bien-être après le cyclone. Les données probantes et les enseignements tirés de cette recherche aideront les acteurs humanitaires au Mozambique à envisager des approches fondées sur les bons d'achat et l'argent liquide pour faire face à de futures situations d'urgence, augmentant ainsi l'efficacité du travail humanitaire.

Chaque fois que cela est possible, le PAM utilise des programmes de transfert d’espèces et de bons alimentaires pour donner aux populations touchées par les catastrophes les moyens de choisir comment répondre à leurs besoins essentiels sur les marchés locaux. Ces programmes leur permettent également de contribuer à stimuler les marchés ainsi que la reprise économique de leur pays. La réponse du PAM au cyclone Idai, originellement sous forme d’aide alimentaire en nature se fait aujourd’hui par des transferts en espèces et sous forme de bons dans les régions où les marchés ont été rétablis. 

 

Dans le cadre de la première réponse au cyclone Idai et au cyclone Kenneth, l'UNICEF et ses partenaires se sont concentrés sur la distribution d'articles d'hygiène tels que des récipients de savon et d'eau aux communautés les plus touchées, en priorisant les familles vivant dans les centres d'hébergement et les sites de réinstallation. A ce jour, plus de 120 000 personnes ont reçu les kits d’hygiène distribués par l'UNICEF.

« Heureusement, les marchés sont maintenant entièrement restaurés dans une grande partie des districts de Dondo et de Nhamatanda, en particulier ceux situés à proximité des centres commerciaux. Cela a permis à l'UNICEF d'adopter l’utilisation de bons d'achat dans ces zones, permettant aux familles de choisir elles-mêmes les articles d'hygiène et ménagers dont elles ont le plus besoin. Cependant, dans les zones rurales et difficiles d'accès aux marchés fonctionnels limités, l'UNICEF continuera à aider les familles par un soutien matériel », a déclaré Eimar Barr, Chef de l'équipe Beira de l'UNICEF.

Grâce au généreux soutien de l'USAID, du gouvernement japonais, de UK Aid et des opérations de protection civile et d'aide humanitaire de l'Union européenne (ECHO), ce programme touchera 100 000 personnes affectées par le cyclone jusqu'en octobre 2019. Depuis le début de l'intervention, le PAM a apporté son aide et des bons alimentaires à 1,8 million de personnes. L'UNICEF et ses partenaires ont atteint plus de 620 000 personnes grâce à des activités relatives à la promotion de l'assainissement et de l'hygiène, encourageant notamment l’adoption de pratiques sûres pour le traitement de l’eau sur le lieu de consommation.

 

                                                                          #              #               #

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies - sauver des vies dans les situations d'urgence et changer les vies de millions de personnes grâce au développement durable. Le PAM travaille dans plus de 80 pays à travers le monde, nourrissant les populations prises dans des conflits et des catastrophes, et instaurant les bases d'un avenir meilleur.

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, chaque jour, afin de construire un monde meilleur pour tous.

Suivez le PAM sur Twitter : @wfp_mozambique ; @WFP_Africa ; @wfp_fr

Suivez l'UNICEF sur Twitter, Facebook et Instagram 

Thèmes
Mozambique Transferts monétaires Urgences Innovation et technologie Catastrophe naturelle
Contact

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

 

Milton Machel, PAM/Maputo Mob. + 258823196150, milton.machel@wfp.org

Daniel Timme, Spécialiste de la communication, UNICEF Mozambique, Mob. +258 823 121 820, dtimme@unicef.org