Skip to main content

Le PAM a besoin de fonds de toute urgence pour maintenir ses opérations héliportées au Pakistan

LE CAIRE - Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a annoncé aujourd’hui qu’il aurait besoin d’urgence de 24 millions de dollars pour maintenir son « opération de survie » héliportée au Pakistan jusqu’au mois d’août, afin de venir en aide aux milliers de victimes du tremblement de terre de l'année dernière. Il s’agit d’une des plus importantes opérations héliportées de l’histoire de l’ONU.

Près de 400 000 milles personnes secourues

Actuellement, le PAM vient en aide à 400 000 personnes dans les régions éloignées et isolées du Pakistan, accessibles uniquement par hélicoptère. Le pont aérien est assuré par 20 hélicoptères et permet de transporter 300 m³ de matériel de secours chaque jour, le record ayant été battu le 11 février avec 415 m³ acheminés.

Depuis le tremblement de terre, ces hélicoptères jouent un rôle vital pour le transport de nourriture et d'autres denrées non alimentaires, comme des médicaments et des vêtements chauds, et ils ont contribué à sauver de nombreuses vies.
"Depuis le tremblement de terre en octobre, ces hélicoptères jouent un rôle vital pour le transport de nourriture et d'autres denrées non alimentaires, comme des médicaments et des vêtements chauds, et ils ont contribué à sauver de nombreuses vies", a dit Amir Abdulla, Directeur Régional du PAM pour le Moyen-Orient, l'Asie Centrale et l'Europe Orientale. "Mais l'hiver n'est pas terminé et des centaines de milliers de personnes ont toujours besoin d'être secourues très rapidement."

Besoin de fonds supplémentaires

La somme de 24 millions de dollars requise par le PAM est le fruit d’une analyse très précise des besoins opérationnels pour la fin de l'hiver et le début du printemps. Le PAM utilise actuellement 20 hélicoptères mais, entre le 1er mars et la fin du mois de mai, ce nombre sera réduit à 12 (pour un coût de 10,9 millions de dollars). De juin à fin août, la flotte sera encore restreinte à huit hélicoptères (pour un coût de 13 millions de dollars).

Routes bloquées

L’accès par les routes devrait rester limité pour quelques temps encore en raison des glissements de terrain permanents. Selon le Centre international sur les glissements de terrain (Rapport intermédiaire de l'Observatoire des glissements de terrain), la fonte des neiges pourrait provoquer d'autres glissements en mars et avril ainsi qu'une série d'éboulements pendant la mousson en juillet. Il faudra sans doute plusieurs mois pour rétablir et rouvrir à la circulation les routes principales et secondaires.

Pont aérien

"Si la nourriture et d'autres biens essentiels ne peuvent plus être acheminés par voie aérienne vers les vallées, les survivants du tremblement de terre, qui n'ont d’autre moyen de subsistance, seront d’autant plus en danger ", a déclaré Michael Jones, Directeur du PAM au Pakistan.

"Ceux qui risquent d'en souffrir également sont les personnes qui vivent dans les camps surpeuplés, dépendants de l'aide extérieure, dont le retour vers leurs foyers risque d’être retardé. Pour eux, la reprise d’une vie normale dépend des efforts de reconstruction du pays", a-t-il ajouté.

Prochaine récolte

La prochaine récolte dans la région aura lieu en juin ou juillet. Mais, en raison du manque de semences et d'engrais, la production devrait être faible. La principale récolte a lieu en octobre.

"Nous avons besoin des hélicoptères pour acheminer de la nourriture, des semences, des engrais et d'autres équipements de reconstruction. Nous comptons également sur les animaux de bât, mais il n'y en a pas suffisamment pour transporter les quantités d'aide nécessaires. Ceci rend crucial l’acheminement de l’aide par voie aérienne", a insisté M. Jones.

Une des plus importantes opérations héliportées

Depuis le début de l'opération aérienne, le PAM et les Services aériens d'aide humanitaire des Nations Unies ont acheminé plus de 14 000 tonnes de nourriture et 4 000 tonnes de denrées non alimentaires, comme des tentes et des outils, pour le compte des organisations humanitaires. Cela vient s’ajouter au transport de près de 28 000 passagers, dont des milliers d’humanitaires vers les zones affectées, ainsi que l'évacuation de près de 6 000 malades et blessés vers les hôpitaux les plus proches.

Suite au tremblement de terre du 8 octobre, qui a tué plus de 73 000 personnes et détruit les habitations de près de 2,5 millions de personnes dans la région montagneuse du Cachemire, administrée par les autorités pakistanaises, l'opération héliportée s'est avérée vitale pour secourir les centaines de milliers de personnes dans les zones coupées par les glissements de terrain que l'on n'aurait pas pu atteindre autrement.

Défi logistique immense

Les donateurs ont été extrêmement généreux et nous avons encore besoin de leur soutien pour surmonter cette crise.
Pour venir à bout de cet immense défi logistique, le PAM, qui est en charge du Service aérien d'aide humanitaire des Nations Unies (UNHAS), a déployé une flotte de 20 hélicoptères comprenant 16 MI-8, 2 MI-26 et 2 KA-32. Jusqu'à présent, le PAM a reçu 56,4 millions de dollars, mais 24 millions de dollars supplémentaires sont nécessaires pour continuer les opérations de secours avec une flotte de plus en plus réduite.

"Les donateurs ont été extrêmement généreux et nous avons encore besoin de leur soutien pour surmonter cette crise", a affirmé M. Abdulla.

Programmes du PAM

Le PAM prévoit de nourrir 600 000 personnes au cours des deux prochaines années, principalement au travers des programmes « travail contre nourriture » et « éducation contre nourriture ». Les personnes qui manquent de moyens ou de soutien de leur famille seront approvisionnées en nourriture si elles rentrent chez elles pour reconstruire leurs maisons, remettre sur pied les infrastructures de la collectivité et ses moyens de subsistance. Une opération d'alimentation scolaire permettra d'apaiser la faim de 450 000 enfants pendant les mois de crise.

Les donateurs

Les dons reçus à ce jour proviennent de : Royaume-Uni (13,2 millions de dollars), États-Unis (8,5 millions de dollars), Canada (8,1 millions de dollars), Norvège (7,8 millions de dollars), ECHO (5,9 millions de dollars), Danemark (2,9 millions de dollars), Japon (2,5 millions de dollars), Suède (2,4 millions de dollars), Pays-Bas (2,2 millions de dollars), Finlande (1,8 millions de dollars), Suisse (940 000 dollars), Irlande (207 000 dollars).