Skip to main content

Le PAM accentue ses efforts pour aider les premières personnes qui ont fui Mogadiscio

ROME - Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a annoncé aujourd’hui qu’il intensifiait ses efforts pour acheminer de l’aide alimentaire à près de 100 000 personnes sur les 365 000 qui ont dû quitter Mogadiscio pour fuir les pires affrontements depuis 16 ans. Le PAM prévoit de nourrir bientôt 150 000 personnes.

« La semaine dernière, nous avons apporté de l’aide à 32 000 personnes à l’ouest de Mogadiscio. Nous continuons nos opérations encore plus à l’ouest, à Qoryoley, ainsi qu’au sud, à Merka et à Brava » a annoncé Josette Sheeran, Directrice Exécutive du PAM.

Conditions difficiles

« De nombreuses personnes ont quitté la capitale avec leurs seuls vêtements sur le dos, et trouvent leur maison en ruine à leur retour. La majorité des personnes qui ont fui les De nombreuses personnes ont quitté la capitale avec leurs seuls vêtements sur le dos, et trouvent leur maison en ruine à leur retourJosette Sheeran, Directrice Exécutive du PAM
affrontements survivent dans des conditions très difficiles en périphérie de la ville, » a ajouté Mme Sheeran.

Hier, le PAM a acheminé par avion 14 tonnes de matériel non alimentaire à Baïdoa pour le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et grâce à un don du gouvernement italien. Le matériel, comprenant notamment des couvertures, des bâches de plastique, des citernes d’eau et des équipements de purification de l’eau, a été transporté depuis le dépôt humanitaire des Nations Unies à Brindisi (Italie), une plateforme stratégique de matériel humanitaire gérée par le PAM. Les biens sont à présent transportés par camion de Baïdoa vers Afgoye pour ensuite être distribués aux personnes déplacées.

Accalmie

« Nous devons aider ces personnes maintenant. Les femmes, les enfants et les personnes âgées s’abritent de la pluie sous les arbres et le choléra se répand. Grâce à l’aide du Gouvernement fédéral de transition (GFT), nous pouvons profiter de l’accalmie de ces derniers jours pour accélérer la distribution de nourriture et atteindre des régions auparavant inaccessibles. »

Dans les prochains jours, le PAM prévoit de distribuer de la nourriture à au moins 100 000 personnes qui ont fui Mogadiscio, incluant 42 000 d’entre elles rassemblées près du port de Merka dans le sud qui devraient recevoir de l’aide alimentaire dès aujourd’hui. 9 000 personnes à Qoryoley, à l’ouest de Mogadiscio, sont également prioritaires.

Une aide alimentaire est aussi prévue pour les 13 500 personnes qui ont fui vers Brava, à 220 kilomètres au sud de Mogadiscio, et une deuxième distribution devrait permettre d’aider 32 000 personnes aux alentours d’Afgoye, à 30 kilomètres à l’ouest de la capitale. Le PAM tente de trouver une solution d’urgence pour aider les personnes restées à Mogadiscio.

Le HCR estime que 365 000 personnes ont fui Mogadiscio depuis le 1er février, soit près d’un tiers de la population.

Faits récents

• Jeudi dernier, un convoi de camions affrétés par le PAM a pu quitter Mogadiscio pour fournir une aide alimentaire d’urgence à 32 000 personnes déplacées à l’ouest de la capitale. Les distributions, les premières depuis que le GFT a autorisé le PAM à assister ceux qui ont fui la ville, se sont déroulées sans incident.

• Le GFT a annoncé qu’il assisterait les Nations Unies et les ONG pour porter secours aux Somaliens, et a ajouté que les Nations Unies pouvaient utiliser tous les pistes d’atterrissages nécessaires pour ce faire.

• Samedi dernier, un avion de passagers du Service aérien humanitaire des Nations Unies (UNHAS), géré par le PAM, a effectué le premier vol des Nations Unies depuis décembre et a pu se poser, avec le consentement du GFT, sur la piste K-50 au sud de Mogadiscio. Les Nations Unies ne peuvent utiliser l’aéroport international de Mogadiscio pour des raisons de sécurité.