Skip to main content

Le gouvernement du Japon et le PAM renforcent leur partenariat pour une assistance alimentaire intégrée aux populations vulnérables du Mali

Photo: PAM/Virgo Edgar Ngarbaroum. Des élèves partagent un repas scolaire au nord du Mali.
Photo: PAM/Virgo Edgar Ngarbaroum. Des élèves partagent un repas scolaire au nord du Mali.
BAMAKO- Le gouvernement du Japon apporte au Programme alimentaire mondial (PAM) une contribution de près de 1.8 million de dollars américains (soit 1 milliard de FCFA) visant à améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des familles et renforcer la résilience des communautés vulnérables au Mali.

Au rang des bénéficiaires directs de cette contribution, figurent 122 000 personnes dont 94 000 écoliers issus de 405 écoles des zones rurales et péri-urbaines et 27 000 hommes, femmes, et enfants en situation d’insécurité alimentaire, notamment les personnes déplacées internes ou celles affectées par le changement climatique. Les régions du centre et du nord du Mali seront prioritairement ciblées par cette assistance du PAM.

 

« Je remercie le gouvernement du Japon pour cette généreuse contribution à l’action du Programme alimentaire mondial au Mali », a déclaré Mme Sally HAYDOCK, Directrice et Représentante du PAM au Mali. « Grâce à ce partenariat renforcé, en appui au gouvernement malien, le PAM apportera une assistance alimentaire intégrée dans les zones, y compris dans des régions du centre, du nord et de l’ouest du Mali, où les populations sont durement éprouvées par divers chocs, notamment durant la période de soudure », a-t-elle ajouté. 

 

Le Mali est, en effet, caractérisé par une insécurité grandissante, des conflits violents causant d’importants mouvements de populations, des chocs climatiques exacerbés par les effets négatifs de la pandémie de la COVID 19 et la hausse des prix des produits de première nécessité déjà rares. Les perspectives de récoltes restent compromises du fait de la mauvaise pluviométrie enregistrée cette année. Dans ce contexte de vulnérabilité accrue, la réponse globale du PAM au Mali vise à atteindre au moins 1 million d’hommes, de femmes et d’enfants sur les 1.3 millions de personnes en situation d’insécurité alimentaire et nutritionnelle selon l’évaluation du cadre harmonisé de mars 2021.

 

Avec cette nouvelle contribution du Japon, le PAM continuera à travailler aux côtés du gouvernement malien pour renforcer la résilience des communautés vulnérables, notamment par le biais des interventions interdépendantes comprenant l’alimentation scolaire, la nutrition, la création d’actifs par et pour les communautés, qui leur permettent de devenir auto-suffisants en matière d’alimentation nutritive et sûre.

 

« En cette situation d’urgence, l’assistance alimentaire est indispensable pour atténuer son impact économique. C’est pourquoi, le Gouvernement du Japon finance, dans le cadre de sa coopération multilatérale sous forme d’aide d’urgence de don non-remboursable, des programmes opérés par les organisations internationales à l’intention des couches vulnérables », a souligné l’ambassadeur du Japon au Mali, Son Excellence Monsieur Daisuke KUROKI.

 

Le Japon est un partenaire de longue date du PAM dont la contribution a non seulement servi à répondre à l’urgence humanitaire, mais aussi à appuyer l’élaboration de stratégies du Gouvernement du Mali, visant à améliorer durablement la situation alimentaire et nutritionnelle des plus vulnérables.

 

Au Mali, la stratégie d’assistance intégrée du PAM contribue ainsi à instituer le continuum entre la réponse d’urgence et les initiatives de développement et de relèvement, selon l’approche du triple Nexus humanitaire, développement et paix. Cette stratégie permet aux populations ciblées d’être plus résilients face aux chocs climatiques et aux effets des conflits sur leurs moyens d’existence.

 

 

                                #                           #                            #

 

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies, qui est le plus grand organisme humanitaire au monde, œuvre à sauver des vies en situations d’urgence et utilise l'assistance alimentaire pour ouvrir une voie vers la paix, la stabilité et la prospérité au profit de ceux qui se relèvent d'un conflit ou d'une catastrophe ou subissent les effets du changement climatique.

 

Suivez-nous sur Twitter @wfp_media, @WFP_WAfrica

Contact

Pour en savoir plus, contactez :

Myrline Sanogo-Mathieu, WFP/Bamako, myrline.sanogomathieu@wfp.org, Tel. +223 84310830