Skip to main content

Le Directeur Exécutif du PAM souligne la nécessite de bâtir des communautés plus fortes en RDC

Des écoliers soutenus par le PAM en République Démocratique du Congo. Photo: PAM/RDC
Des écoliers soutenus par le PAM en République Démocratique du Congo. Photo: PAM/RDC
KINSHASA – Le Directeur Exécutif du Programme Alimentaire Mondial (PAM) des Nations Unies, David Beasley, en visite en République Démocratique du Congo (RDC) a tiré l’attention sur la nécessité de bâtir des communautés plus fortes dans un contexte de conflits et de déplacements de populations.

« Les conflits, les déplacements et les maladies ont eu un effet dévastateur sur la population de la République Démocratique du Congo, faisant basculer des millions de personnes dans la faim et le désespoir.  L'aide alimentaire du PAM fournit une bouée de sauvetage à beaucoup d’entre elles, les empêchant d'être submergées par la famine et la faim", a déclaré M. Beasley. "Nous avons besoin de toute urgence de fonds supplémentaires pour poursuivre ce travail vital. Nos programmes de développement - qui comprennent la construction de barrages et l'aide aux petits exploitants agricoles pour qu'ils deviennent plus productifs - aident également les communautés à subvenir à leurs besoins aujourd'hui, tout en jetant les bases de la paix de demain".

M. Beasley a rencontré les autorités de la RDC, y compris le Président, Félix Tshisekedi, qui l’a reçu en audience. Il les a assurées du soutien total du PAM au pays, y compris dans le cadre de sa présidence de l'Union Africaine. Il a insisté sur l'importance des programmes d'alimentation scolaire et sur la nécessité de maintenir l'accès humanitaire afin de fournir une assistance à ceux qui ont du mal à se procurer de la nourriture.

En termes de chiffres absolus, la RDC compte plus de personnes vivant dans la faim que tout autre pays au monde - 19,6 millions de personnes, dont près de 5 millions sont en "situation d'urgence" (phase 4 du CIP – le cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire), au bord de la famine. Le conflit reste le principal facteur qui contribue à l'insécurité alimentaire, avec les provinces orientales de l'Ituri, du Nord et du Sud-Kivu et du Tanganyika, ainsi que la région centrale du Kasaï les plus touchées. 

La RDC abrite également plus de cinq millions de personnes déplacées à l'intérieur du pays - le plus grand nombre en Afrique - qui ont fui la violence, laissant derrière elles leurs maisons et leurs moyens de subsistance, et qui se battent pour mettre de la nourriture sur leur table.  En outre, plus d'un demi-million de réfugiés des pays voisins ont trouvé refuge en RDC, ce qui exerce une pression supplémentaire sur les ressources déjà limitées dont dispose la population locale.

Malgré l'insécurité généralisée, les déplacements continus et les difficultés d'accès, le PAM a fourni une aide alimentaire et nutritionnelle vitale à 6,9 millions de personnes en 2020. En 2021, le PAM a pour objectif d’étendre ses opérations pour atteindre 8,7 millions de personnes vulnérables en RDC. 

Les activités de renforcement de la résilience du PAM ont été intensifiées et touchent maintenant plus d'un demi-million de personnes dans cinq provinces. Un programme conjoint PAM-UNICEF de filet de sécurité sociale, qui sera bientôt lancé dans la commune de N'sele à Kinshasa, permettra à 100 000 personnes parmi les plus vulnérables de bénéficier de transferts monétaires qui couvriront leurs besoins essentiels. C'est le premier programme du PAM à atteindre les communautés urbaines de la RDC.

Le PAM a besoin de 662,5 millions de dollars en 2021 pour empêcher des millions de personnes les plus exposées de s'enfoncer davantage dans la faim.

 

#                                  #                                  #

 

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies est le lauréat du prix Nobel de la paix 2020. Plus grand organisme humanitaire au monde, il sauve des vies en situations d'urgence et utilise l'assistance alimentaire pour ouvrir une voie vers la paix, la stabilité et la prospérité au profit de ceux qui se relèvent d'un conflit ou d'une catastrophe ou subissent les effets du changement climatique

 

Suivez-nous sur Twitter @wfp_media  @WFPDRC@wfp_fr

Thèmes

République démocratique du Congo

Contact

Pour plus d'informations, veuillez contacter :

Claude Kalinga
Email: Claude.Kalinga@wfp.org
Tel: +243 81 700 6714

Helen Vesperini
Email: Helen.Vesperini@wfp.org
Tel: +243 821 223 325