Skip to main content

La tempête tropicale Amanda affecte gravement la sécurité alimentaire de 340.000 salvadoriens

SAN SALVADOR - Les dégâts causés par la tempête tropicale Amanda qui a frappé le Salvador aggravent l'impact socio-économique de la pandémie COVID-19 et devraient accroitre le nombre de personnes en situation d'insécurité alimentaire au Salvador, a mis en garde aujourd'hui le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies.

"Il s'agit d'une situation dramatique pour des milliers de personnes qui ont perdu leurs moyens de subsistance. J'appelle la communauté internationale à soutenir les efforts du gouvernement et des Nations Unies pour réduire d'urgence les souffrances de milliers de Salvadoriens", a déclaré Miguel Barreto, directeur régional du PAM pour l'Amérique latine et les Caraïbes. "Il est crucial de soutenir les gouvernements qui sont confrontés à des événements climatiques extrêmes dans le cadre de la pandémie actuelle".
 
Les résultats d'une évaluation rapide de la sécurité alimentaire du PAM au Salvador, menée après la tempête qui a frappé le pays le 31 mai, estiment que 336 300 personnes dans les zones urbaines et rurales pourraient être poussées vers une grave insécurité alimentaire, ce qui signifie qu'elles pourraient ne pas avoir les moyens ou les ressources nécessaires pour se nourrir. Le 6 juin, le PAM et la ville de San Salvador ont commencé à distribuer de la nourriture à 5 500 personnes dans 73 abris situés dans les départements de San Salvador, Sonsonate et La Libertad.
 
Suite au passage de la tempête, le PAM a besoin de 8 millions de dollars US pour fournir une aide alimentaire d'urgence pendant deux mois à 153 500 personnes en situation de grave insécurité alimentaire. Cette demande de fonds s'ajoute aux 19 millions de dollars US nécessaires pour soutenir le gouvernement du Salvador dans sa réponse à la COVID-19.
 
"Ce sont les pires pluies que j'ai vues depuis l'ouragan Mitch en 1998", a déclaré le représentant du PAM au Salvador, Andrew Stanhope, qui a ajouté que "l'impact de la tempête tropicale Amanda et de la pandémie a aggravé la sécurité alimentaire des familles les plus pauvres. Aujourd'hui plus que jamais, nous devons redoubler d'efforts pour apporter d'urgence une aide alimentaire à ceux qui en ont le plus besoin".
 
L'ouest et le centre du pays sont les principales zones touchées par la tempête, la première de cette saison des ouragans. Les autorités ont fait état de fortes inondations, avec entre 500 et 800 mm de pluie accumulée dans certains départements, et de graves dommages aux infrastructures. Le gouvernement du Salvador a déclaré l'état d'urgence.
 
Le PAM soutient également le gouvernement du Salvador dans sa réponse au COVID-19. À partir du mois d'avril, le PAM a fourni une aide alimentaire ou financière à 32 000 personnes vulnérables. 

 

Notes à l'éditeur :

Des images de haute qualité sont disponibles ici

Des photos de haute qualité sont disponibles ici

 

#                                  #                                  #

 

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies, qui est le plus grand organisme humanitaire au monde, œuvre à sauver des vies dans les situations d'urgence, à favoriser la prospérité et à bâtir un avenir durable pour les personnes ayant pâti des répercussions d'un conflit, d'une catastrophe ou du changement climatique.

 

Suivez-nous sur Twitter  @wfp_media @wfp_fr

Contact

Pour en savoir plus, contactez (email: prenom.nom@wfp.org) :

Norha Restrepo/ WFP Panama, Mob. +507 66715355

Haydee Paguaga/ WFP El Salvador, Mob. +503 79197633