Skip to main content

La pause dans les combats permet de fournir une aide alimentaire vitale à Gaza, mais un plus large accès est nécessaire, déclare le PAM

GAZA – Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a livré des vivres désespérément nécessaires à plus de 120 000 personnes à Gaza pendant la pause initiale des combats, mais a réaffirmé que les fournitures qu'il a pu apporter sont terriblement insuffisantes pour répondre au niveau de faim constaté par le personnel dans les abris de l’ONU et les communautés.

"Grâce à la pause, nos équipes ont été en action sur le terrain, pénétrant dans des zones que nous n'avions pas atteintes depuis longtemps. Ce que nous constatons est catastrophique. Il existe un risque de famine et de voir des gens mourir de faim sous nos yeux, et pour l’éviter nous devons être en mesure d’apporter de la nourriture à grande échelle et de la distribuer en toute sécurité", a déclaré Corinne Fleischer, directrice du PAM pour la région Moyen-Orient, Afrique du Nord et Europe de l’Est. "Six jours ne suffisent tout simplement pas pour fournir toute l’assistance nécessaire. Les habitants de Gaza doivent manger tous les jours, pas seulement pendant six jours."

"Notre équipe m’a raconté ce qu'elle a vu : la faim, le désespoir et la destruction. Des gens qui n’ont eu aucun répit depuis des semaines. L’équipe pouvait voir la souffrance dans leurs yeux", a déclaré Samer Abdeljaber, représentant du PAM en Palestine et directeur pays. "Cette pause a offert un répit, qui nous espérons ouvrira la voie à un calme plus durable. L'accès humanitaire sûr et sans entrave ne peut s'arrêter maintenant."

Voici les dernières informations sur les opérations du PAM pendant la pause des combats :

  • Après des semaines de livraisons d'aide humanitaire très limitées via la frontière de Rafah, le 26 novembre, le PAM a rejoint un convoi inter-agences qui a livré 7,6 tonnes d'aide alimentaire à environ
    23 616 personnes à l'hôpital d'Al-Ahli et dans les zones environnantes difficiles d'accès.
  • Depuis le 24 novembre, le PAM a distribué de la nourriture à 121 161 personnes dans les abris des Nations Unies et dans les communautés d'accueil, notamment du pain, des colis alimentaires et des bons électroniques.
  • Pendant la pause, le convoi a également mené des évaluations de plus grande envergure pour éclairer notre réponse, élargir nos capacités logistiques en mettant en place des unités de stockage et assurer le transport des produits alimentaires à travers Gaza en toute sécurité.
  • Le premier jour de la pause des hostilités, environ 90 000 personnes déplacées dans les abris des Nations Unies ont reçu du pain frais provenant de la seule boulangerie gérée par le PAM actuellement opérationnelle, qui fonctionne de manière ponctuelle. Pendant cette période, 7 545 autres personnes ont reçu des colis alimentaires dans les communautés d'accueil.
  • Le PAM et d'autres partenaires continuent de tester l'acheminement de l'aide depuis la Jordanie comme couloir d'approvisionnement complémentaire pour la situation d'urgence à Gaza. Le PAM a expédié 51 tonnes de vivres, dont 14 tonnes de plats prêts à consommer et 37 tonnes de barres de dattes, via sept camions au départ d'Amman vers Rafah, en Égypte, dans le cadre d'un convoi conjoint avec l'UNRWA. 
  • Le PAM réitère qu'une pause de six jours ne suffit pas pour avoir un impact significatif. Les opérations sur le terrain nécessitent un approvisionnement ininterrompu et régulier de quantités adéquates de nourriture et d’autres produits essentiels à Gaza.

  • Selon l'équipe de recherche, d'évaluation et de suivi du PAM, après sept semaines de consommation insuffisante de nourriture et d'eau, il est fort probable que la population de Gaza, en particulier les femmes et les enfants, court un risque élevé de famine si le PAM n'est pas en mesure de garantir un accès continu à la nourriture.

  • Depuis le début de la crise, le PAM a distribué de la nourriture d'urgence et des bons alimentaires électroniques à un total de 825 858 personnes à Gaza et en Cisjordanie. À Gaza, le PAM a aidé 759 082 personnes. 

  • Le PAM dirige également le cluster logistique, qui a été activé pour coordonner les efforts de tous les acteurs humanitaires et assurer une configuration logistique solide pour faciliter le transport et le stockage des marchandises inter-agences vers et à l'intérieur de Gaza.
  • Les opérations du PAM avant et pendant la pause ont été rendues possibles grâce aux dons des États-Unis, de l'UE, du secteur privé, de la France, des Pays-Bas, du Canada, des Émirats arabes unis, de la Suède, de la Nouvelle-Zélande, de la Norvège, du Luxembourg, de la Slovénie, de la Slovaquie et de Malte.
     

#                 #                   #

 

Le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies est la plus grande organisation humanitaire au monde. Le PAM sauve des vies dans les situations d'urgence et utilise l'assistance alimentaire pour construire un chemin vers la paix, la stabilité et la prospérité pour les personnes qui se remettent d'un conflit, d'une catastrophe ou de l'impact du changement climatique.

 

Suivez nous sur X, anciennement Twitter @WFP_MENA et @wfp_FR

Thèmes

Palestine Logistique et réseaux de distribution Sécurité alimentaire Conflits

Contact

Pour plus d'informations, veuillez contacter (email: prénom.nom@wfp.org):

Abeer Etefa, WFP/Cairo (currently in Amman),
Mob. +20 1066634352

Alia Zaki, WFP/Jerusalem,
Mob. ‪+972 54‑226‑8732

Martin Penner, WFP/ Rome,
Mob. +39 3456142074

Nina Valente, WFP/ London,
Mob. +44 (0)796 8008 474

Martin Rentsch, WFP/Berlin,
Mob +49 160 99 26 17 30

Shaza Moghraby, WFP/New York,
Mob. + 1 929 289 9867

Steve Taravella, WFP/ Washington,
Mob.  +1 202 770 5993

Marie Dasylva, WFP/Dakar,
Mob. +221 77 638 13 00