Skip to main content

Conflit dans le Sahel central : l'accès humanitaire est critique pour pouvoir sauver des vies

Photo: PAM/Galerie photo
Photo: PAM/Galerie photo
DAKAR/ROME – Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies alerte aujourd'hui que si l'accès humanitaire n'est pas accordé d'urgence à des organisations comme le PAM, la faim risquerait d’atteindre des niveaux catastrophiques dans certaines régions du Burkina Faso, du Mali et du Niger. Cet avertissement sévère est émis avant la Conférence ministérielle de haut niveau sur le Sahel central qui se tient à Copenhague le 20 octobre 2020.

La violence et l'insécurité ont poussé 7,4 millions de personnes dans la région centrale du Sahel en Afrique de l'Ouest dans une faim aiguë. Le nombre de personnes déplacées dans leur propre pays est passé de 70 000 il y a deux ans à près de 1,6 million aujourd’hui, dont plus de 288 000 au Mali, plus de 265 000 au Niger et plus d’un million au Burkina Faso, qui connait la crise de déplacements internes à l’accélération la plus rapide au monde.

« Lorsque nous ne pouvons pas atteindre les communautés vulnérables, nous constatons des pics tragiques d’insécurité alimentaire et des milliers de personnes au Sahel se retrouvent dans un dénuement encore plus criant », a déclaré Chris Nikoi, Directeur régional du PAM pour l’Afrique de l’Ouest. « Il y a plus de dix mille personnes qui sont actuellement à deux doigts de la famine dans des régions du nord du Burkina Faso rendues inaccessibles par des violences et des conflits terribles. Le monde ne peut pas attendre que des enfants, des femmes et des hommes meurent pour agir. »

La capacité des organisations humanitaires à faire leur travail est compromise par l'aggravation des conflits et de l'insécurité. Parallèlement, les humanitaires sont également de plus en plus ciblés par des groupes armés non étatiques au Burkina Faso, au Mali et au Niger. Cela signifie que les communautés vulnérables ne peuvent pas accéder à l’assistance humanitaire vitale dont elles dépendent si désespérément en temps de crise.

Le PAM - lauréat du prix Nobel de la paix 2020 - exhorte les participants à la conférence à tout mettre en œuvre pour trouver des solutions afin que les organisations puissent atteindre les communautés et l’ensemble des acteurs sur le terrain et pour ouvrir des voies de passage sûres à l'aide humanitaire. La conférence est coorganisé par le Danemark, l'Allemagne, l'Union européenne et les Nations Unies.

Le PAM a continué de fournir une assistance vitale en réponse à l'aggravation de la crise et aux besoins croissants - en aidant plus de 3,4 millions de personnes seulement pour la période du mois d’août.

Le PAM a mobilisé des moyens supplémentaires pour répondre aux besoins croissants du Burkina Faso mais les perspectives financières sont préoccupantes. Faute de fonds, le PAM a déjà été contraint de réduire les rations à partir de juillet 2020 et risque d'interrompre l'aide d'urgence aux personnes déplacées - qui ont fui leurs maisons, leurs fermes et leur emploi et n'ont pas d'autre moyen de survie - d'ici novembre. Pour maintenir ses opérations dans les trois pays du centre du Sahel, le PAM a besoin de 135 millions de dollars US au cours des six prochains mois.

Dans le même temps, le PAM s'emploie à soutenir le renforcement de la résilience des communautés à risque. Les interventions du PAM comprennent la remise en état des biens communautaires, l'amélioration des terres dégradées, l'alimentation scolaire et les activités de nutrition à base communautaire pour la prévention et le traitement de la malnutrition. Depuis 2018, plus d'un million de personnes ont bénéficié des activités intégrées de résilience du PAM au Niger, au Mali et au Burkina Faso.

Vidéo de qualité disponible: https://spaces.hightail.com/receive/cNfMpNV7Mq

Streaming: https://content.jwplatform.com/videos/OuJBjvWn-wOVdt6af.mp4

 

#                                  #                                  #

 

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies est le lauréat du prix Nobel de la paix 2020. Nous sommes la plus grande organisation humanitaire au monde, sauvant des vies dans les situations d’urgence et utilisant l’assistance alimentaire pour ouvrir la voie à la paix, à la stabilité et à la prospérité pour les personnes qui se relèvent de conflits, de catastrophes et de l'impact du changement climatique.

Suivez-nous sur Twitter @wfp_media @wfp_WAfrica 

Thèmes

Burkina Faso Mali Niger

Contact

Pour en savoir plus, contactez (adresse email : prénom.nom@wfp.org) :

George Fominyen, WFP/ Dakar, Mob. +221 77 639 4271

Frances Kennedy, WFP/ Rome, Tel. +39 06 6513 3725, Mob. +39 346 7600 806

Bettina Luescher, WFP/ Berlin, Mob. +49 160 9926 1730

Tomson Phiri, WFP/ Geneva, Mob. +41 79 842 8057

Tiphaine Walton WFP/ Paris, Mob.  +33 674159209

Jane Howard, WFP/ London, Tel. +44 (0)20 3857 7413, Mob. +44 (0)796 8008 474

Shaza Moghraby, WFP/New York, Mob. + 1 929 289 9867

Steve Taravella, WFP/ Washington, Mob.  +1 202 770 5993