Skip to main content

Le PAM fournit une aide alimentaire vitale à plus d'un million de personnes au Soudan malgré l'insécurité et les difficultés d'accès.

photo : PAM/ Eloge Mbaihondoum. Personnes cherchant à s'abriter à un point d'entrée pour réfugiés situé à 5 km de la frontière tchadienne avec le Soudan. La plupart de ces personnes étaient déjà déplacées dans la région du Darfour.
PORT SOUDAN - Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) des Nations Unies a fourni une aide alimentaire d'urgence à plus d'un million de personnes au Soudan au cours des six semaines qui ont suivi la reprise des opérations le 3 mai. Le PAM a brièvement interrompu ses opérations lorsque le conflit a éclaté, mais il a depuis rapidement augmenté ses distributions de nourriture, fournissant une assistance vitale à des personnes dans 14 des 18 États, alors que les combats se poursuivent et que la situation humanitaire se détériore.

"Les besoins humanitaires ont atteint un niveau record au Soudan et il n'y a toujours aucun signe de fin de conflit", déclare Eddie Rowe, directeur de pays du PAM au Soudan.

"Le PAM fait tout son possible pour apporter une aide vitale à des millions de personnes au Soudan et à des milliers d'autres qui ont fui vers les pays voisins, mais nous ne pouvons pas le faire seuls. Le monde doit maintenant s'unir pour fournir les ressources nécessaires afin de soutenir le peuple soudanais dans l'épreuve qu'il traverse".    

Une mise à jour du Soudan où le PAM étend rapidement la distribution de l'aide alimentaire d'urgence à travers le pays :

  • Le PAM étend son opération pour soutenir 5,9 millions de personnes affectées par le conflit à travers le Soudan au cours des six prochains mois. Le PAM a besoin d'urgence de 409 millions de dollars pour cette expansion.
  • Le 9 juin, à Wad Madani (État de Gezira), le PAM a fourni des compléments nutritionnels et une aide alimentaire d'urgence à près de 300 jeunes enfants et adolescents orphelins, ainsi qu'aux personnes qui s'occupent d'eux, qui avaient été évacués de l'orphelinat de Mygoma à Khartoum, où des dizaines d'enfants ont tragiquement trouvé la mort au cours des premières semaines du conflit.
  • Dans l'État de Khartoum, le PAM a fourni la semaine dernière une aide alimentaire à 24 000 habitants de la localité de Karrari, au nord-est d'Omdurman. Au total, 50 000 personnes piégées par les combats dans la région métropolitaine de Khartoum ont reçu une aide jusqu'à présent. Le PAM prévoit de venir en aide à 500 000 personnes dans l'État de Khartoum, lorsque la sécurité le permettra.
  • Le PAM a mis en place des distributions de nourriture dans les zones qui accueillent le plus grand nombre de personnes fuyant Khartoum. Le PAM a terminé les distributions de nourriture d'urgence pour 32 000 personnes à Shendi, dans l'État du Nil, et pour 8 000 personnes à Wadi Halfa, dans l'État du Nord, à la frontière égyptienne. Les distributions se poursuivent à Atbara, Elmatama et Berber dans l'État du Nil et dans l'État de Gezira. Des projets d'assistance alimentaire à Merowe et Dongola, dans l'État du Nord, sont en cours.  
  • Au Darfour, le PAM a fourni une aide alimentaire et des compléments nutritionnels à plus de 375 000 personnes dans le sud, le nord, le centre et l'est du Darfour. Des progrès ont été réalisés en matière d'accès, en particulier au Darfour Nord où environ 16 500 personnes vivant dans des zones difficiles d'accès à Shangil Tobiya et Shedad ont reçu des rations alimentaires d'urgence. Les premières livraisons d'aide au Darfour ont eu lieu le 10 juin entre les zones contrôlées par les différentes parties au conflit.
  • Le premier mouvement transfrontalier de marchandises entre l'Égypte et le Soudan a eu lieu le 16 juin. Le passage de la frontière entre l'Égypte et le Soudan sera un corridor humanitaire pour tous les partenaires humanitaires.  
  • Le PAM mène des opérations de soutien aux réfugiés soudanais dans tous les pays voisins : Tchad, République centrafricaine (RCA), Égypte, Éthiopie et Sud-Soudan. Plus de 500 000 personnes ont fui le Soudan depuis le début du conflit et le PAM a fourni une assistance à plus de 248 000 personnes dans les cinq pays.
  • Le début de la saison des pluies au Tchad et en République centrafricaine crée de nouveaux obstacles pour l'aide du PAM aux nouveaux arrivants du Soudan, l'accès aux routes devenant de plus en plus difficile en raison des pluies. Au Tchad, le PAM accélère l'achat de nourriture et le prépositionnement de vivres aux frontières et met en place un centre logistique important à Farchana, au Tchad, près de la frontière avec le Soudan, pour soutenir la réponse.
  • En RCA, la situation sécuritaire le long de la frontière avec le Soudan est instable et se détériore. La réponse humanitaire coordonnée pour les arrivées en provenance du Soudan, menée par le HCR et le gouvernement, aide les réfugiés et les rapatriés à se relocaliser de la frontière à Birao, à environ 65 km de là. Cependant, Birao ne sera bientôt plus accessible que par voie aérienne en raison des pluies, ce qui augmentera considérablement les coûts opérationnels. Le PAM prépositionne des vivres et soutient les vols de fret d'urgence vers Birao.

Photos disponible ici.
Vidéo disponible ici.

#                 #                   #

 

Le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies est la plus grande organisation humanitaire au monde, sauvant des vies dans les situations d'urgence et utilisant l'assistance alimentaire pour construire un chemin vers la paix, la stabilité et la prospérité pour les personnes qui se rétablissent des conflits, des catastrophes et de l'impact du changement climatique.

Suivez-nous sur Twitter @wfp_media @wfp_africa @wfp_sudan

Thèmes

Soudan Urgences Sécurité alimentaire Logistique et réseaux de distribution

Contact

Pour plus d'informations, veuillez contacter (adresse électronique : prenom.nom@wfp.org) :

Leni Kinzli, PAM/Soudan,
Mob. +1 917 242 8707 

Alessandro Abbonizio, PAM/Nairobi, 
Mob. +254 723 001 639

Annabel Symington, PAM/Rome,
Mob. +44 7746 397099