Skip to main content

La pandémie bouleverse des avancées historiques dans l’accès des enfants aux repas scolaires

 Photo: PAM/Alexis Masciarelli, les enfants de l'école primaire publique de Catherine Flon, dans la ville de Jérémie, en Haïti mangent leur repas chauds.
Photo: PAM/Alexis Masciarelli, les enfants de l'école primaire publique de Catherine Flon, dans la ville de Jérémie, en Haïti mangent leur repas chauds.
ROME – La pandémie COVID-19 risque de renverser une décennie de gains durement acquis grâce aux efforts mondiaux, visant à fournir des aliments nutritifs aux enfants les plus vulnérables du monde à travers un repas quotidien gratuit à l'école, a déclaré le Programme alimentaire mondial des Nations Unies dans un rapport publié aujourd'hui.

Un enfant sur deux, soit 388 millions d’enfants à travers le monde, bénéficiaient d’un repas nutritif chaque jour de l’école lorsque que la pandémie à frappé, le nombre le plus élevé de l'histoire selon le rapport sur l’Etat de l’Alimentation Scolaire dans le Monde. En avril 2020, 199 pays ont fermé leurs écoles et 370 millions d’enfants ont brusquement été privés de ce qui, pour beaucoup, était leur seul repas nutritif de la journée.

Pour les gouvernements, les confinements ont souligné le rôle crucial que joue l’alimentation scolaire en soutenant les enfants les plus vulnérables et en protégeant leur avenir, dit l'auteur du rapport, en appelant à une action globale afin de retrouver le niveau de couverture antérieur à la pandémie et l'étendre davantage pour atteindre les 73 millions d’enfants vulnérables qui, auparavant, ne bénéficiaient pas de repas scolaires. 

L’alimentation scolaire change la donne – pour les enfants, les communautés et les pays” a déclaré David Beasley, Directeur Exécutif du PAM. “Ce seul repas par jour est souvent la principale raison pour laquelle les enfants vont à l’école. C’est aussi la raison pour laquelle ils vont revenir à l’école après le confinement. Nous devons faire marcher ces programmes à nouveau, et même mieux qu’avant, pour éviter que la COVID19 ne détruise l’avenir de millions d’enfants.“

En 2021, le PAM formera une coalition pour soutenir les gouvernements dans l'intensification des programmes d'alimentation scolaire, en travaillant avec les agences de développement, les donateurs, le secteur privé et les organisations de la société civile, indique le rapport. 

Entre 2013 et 2020, le nombre d’enfants bénéficiant des repas scolaires a augmenté de 9 pour cent globalement et de 36 pour cent dans les pays à faible revenu, alors que les gouvernements élargissaient leurs programmes, faisant de l’alimentation scolaire le filet de sécurité social le plus répandu au monde.  

Les études ont montré que dans la vie d’un enfant issu d’une famille pauvre, les repas scolaires peuvent avoir un impact majeur. Ils combattent la faim, soutiennent la santé à long terme, et aident un enfant à apprendre et à grandir en bonne santé. Cela est particulièrement vrai pour les filles : là où fonctionne un programme d’alimentation scolaire, les filles restent plus longtemps à l’école, les taux de mariages et de grossesses précoces chez les adolescentes diminuent.

Lorsqu’ ils utilisent des aliments produits localement, les repas scolaires peuvent aussi stimuler l’économie d’une communauté. Ils créent une demande pour des aliments plus nutritifs et diversifiés, et créent aussi des marchés stables, contribuant à soutenir l’agriculture locale et à renforcer les systèmes alimentaires locaux.

Dans un monde post-COVID19, les programmes d’alimentation scolaire sont mêmes plus qu’un investissement prioritaire, ont déclaré les auteurs du rapport, car ils aident les pays à bâtir une population éduquée et en bonne santé, tout en soutenant la croissance nationale et le développement économique.

Des programmes de repas scolaires efficaces génèrent des rendements de 9 dollars US pour chaque dollar investi. Ils créent aussi de l’emploi ; selon les calculs du PAM, quelque 1 668 nouveaux emplois sont créés pour 100 000 enfants nourris.

« Le PAM est totalement engagé aux côtés de ses partenaires pour s’assurer qu’aucun enfant, d’où qu’il vive, ne parte affamé à l’école- ou pire, qu’il n’y aille pas du tout à cause de la faim.  Après le bouleversement de ces derniers mois, nous devons saisir l’opportunité pour bâtir un monde meilleur, que nous espérons tous» a déclaré le Directeur exécutif du PAM dans l’avant-propos du rapport.

 

Téléchargez des photosici
Téléchargez les vidéos ici
Téléchargez le rapport ici

 

#                     #                          #

 

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies est le lauréat du prix Nobel de la paix 2020. Plus grand organisme humanitaire au monde, il sauve des vies en situations d'urgence et utilise l'assistance alimentaire pour ouvrir une voie vers la paix, la stabilité et la prospérité au profit de ceux qui se relèvent d'un conflit ou d'une catastrophe ou subissent les effets du changement climatique

 

Suivez-nous sur Twitter @wfp_media et @wfp_fr

Thèmes

Cantines scolaires

Contact

 

Pour plus d'informations, veuillez contacter (email: prénom.nom@wfp.org):

Martin Penner, WFP/Rome,
Mob. +39 345 614 2074

Tomson Phiri, WFP/ Geneva,
Mob. +41 79 842 8057

Jane Howard, WFP/ London,
Mob. +44 (0)796 8008 474

Shada Moghraby, WFP/New York,
Mob. + 1 929 289 9867

Steve Taravella, WFP/ Washington,
Mob.  +1 202 770 5993

Julie Marshall, WFP/Canada,
Mob +1 905 818 2664