Skip to main content

Pont aerien alimentaire d'urgence pour Niger

Pont aerien alimentaire d'urgence d'une ONG francaise pour le Niger

Rome, 2005-07-21 (Communiqué de presse) – En réponse aux appels répétés à la communauté internationale afin de pallier à la crise alimentaire croissante au Niger, le PAM a annoncé aujourd’hui qu’une cargaison de nourriture aéroportée de Réunir, une association humanitaire française, est arrivée tôt ce matin à Maradi, l’une des zones les plus touchées du pays.

Environ 3,6 millions de personnes sont extrêmement vulnérables et 2,5 millions sont dans un besoin urgent d’aide alimentaire.

La cargaison d’aujourd’hui se composait de 16 tonnes d’huile, de sucre et de Plumpy’nut (une pâte très nutritive pour les jeunes enfants) à bord d’un avion Antonov 12 au départ de Marseille en France.

Une cargaison supplémentaire dans un avion Transall sera envoyée en fin de semaine, avec 40 tonnes de mil et 28 tonnes d’huile chargée à Ndjamena au Tchad, et envoyée à Maradi, grâce à l’aide du gouvernement français.

Cet approvisionnement va aider à ravitailler les stocks alimentaires au Niger, ou le PAM apporte une aide d’urgence à 1.2 millions des personnes les plus touchées.

Durant ce dernier mois, le PAM a quasiment triplé le nombre de ses bénéficiaires, victimes de l’augmentation de la malnutrition, surtout parmi les enfants.

Les personnes qui souffrent de malnutrition et de faim ont vu leur nombre augmenter exponentiellement en raison des faibles pluies et de la dévastation des récoltes par la pire invasion de criquets depuis 15 ans.

“Les gens sont vraiment désespérés. Nous devons fournir le plus de nourriture possible pour arrêter ces horribles images d’enfants mourant lentement devant les yeux de leurs parents,” a dit Gian Carlo Cirri, le Directeur du bureau du PAM au Niger.

“Il est très important d’agir rapidement dans ce genre de situations,” a déclaré Bernard Kouchner, ancien Ministre français des affaires humanitaires, et également fondateur de Réunir.

Cette ONG a collecté des fonds et des produits alimentaires auprès d’entreprises françaises telles que Carrefour, l’Oréal et Total et organisé leur transport au Niger.

Notant que jusqu’à aujourd’hui, relativement peu d’images décrivant l’horreur de la famine au Niger ont été montrées, Kouchner a déclaré espérer que les cargaisons aériennes sauveront des vies et que les efforts pour les mobiliser rapidement encourageront une réponse humanitaire similaire de la part de la France et du reste du monde.

Veolia Environnement, une entreprise leader dans l’environnement, a fait un don de 12,000 dollars (10,000 Euros) au PAM pour les personnes souffrant de la faim au Niger.

A ce jour, le PAM n’a reçu que 5,2 millions de dollars des 16 millions demandés pour son opération d’urgence au Niger, ce qui représente un manque de 68%; excepté les donations multilatérales d’un montant de 1,8 millions de dollars, les donateurs incluent l’Italie (1,2 millions de dollars), le Royaume-Uni (912 000 dollars), l’Allemagne (627 000 dollars) le Luxembourg (323 000 dollars), le Danemark (279 000 dollars) et Veolia Environnement (12,000 dollars).