Skip to main content

Le Directeur exécutif du PAM appelle à davantage de financements flexibles pour permettre au PAM de sauver et de changer plus de vies

Rome - En 2019, le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies a reçu 419 millions de dollars de financement flexible, ce qui représente 5 % du total des contributions du PAM. Un pourcentage bien en deçà du niveau record de 19 % atteint en 2002.

Avec un financement flexible - ou non affecté – le PAM peut déterminer où et comment l'argent est utilisé. Un tel mode de financement donne au PAM la flexibilité nécessaire pour répondre rapidement à des besoins sans précédent et à de multiples situations d'urgence alimentaire à grande échelle dans le monde. Il permet également au PAM de financer l’action humanitaire dans des contextes de crises négligées et de fournir une aide alimentaire vitale à ceux qui en ont le plus besoin. 

« Le financement flexible nous permet d'être plus efficaces et plus rentables. Nous pouvons réagir plus rapidement, réduire les coûts et garantir un impact maximal pour chaque dollar reçu. Autrement dit, ce mode de financement signifie que nous pouvons sauver et changer plus de vies chaque année », déclare le Directeur exécutif du PAM, David Beasley. 

Les niveaux de financement flexible du PAM sont en baisse et ne représentaient que 5 %  du total des ressources fournies à l'agence en 2019. Cette diminution va à l'encontre des aspirations de l'accord connu sous le nom de « Grand Bargain », qui a été conclu lors du Sommet humanitaire mondial en 2016. Les principaux donateurs gouvernementaux s'y sont engagés à augmenter progressivement la flexibilité de leur financement afin d'atteindre un objectif global de 30 % du financement humanitaire d'ici 2020. 

« Les bailleurs de fonds flexibles sont de véritables champions, ils encouragent une coopération efficace et des partenariats ambitieux pour faire une différence permanente dans la vie des personnes que nous aidons. J'encourage tous les donateurs du PAM à augmenter la proportion de financement flexible qu'ils fournissent dans le cadre de leur généreux soutien », déclare le Directeur exécutif du PAM, M. Beasley. 

En 2019, les principaux donateurs ayant recours au financement flexible  étaient la Suède, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, l'Allemagne, la Norvège, le Danemark, l'Australie, le Canada et l'Irlande, tandis que la Suisse, la Belgique et l'Allemagne étaient les principaux donateurs du Compte d'intervention immédiate du PAM. Ce dernier est le mécanisme de financement du PAM permettant de répondre rapidement aux situations d'urgence et ainsi de sauver des vies.   

Au Zimbabwe, alors que 7,7 millions de personnes sont confrontées à la pire crise alimentaire que le pays ait connue en dix ans, les fonds flexibles permettent au PAM de sauver des vies. A Cox's Bazar au Bangladesh, où un million de réfugiés Rohingyas ont trouvé refuge, un financement flexible a permis au PAM de poursuivre son assistance vitale dans les camps grâce aux distributions de nourriture et à la mise en place de bons électroniques. Ceux-ci permettent aux personnes qui en bénéficient de répondre de façon autonome à  leurs besoins essentiels. Enfin, en Colombie, des fonds flexibles permettent de fournir une aide alimentaire dans le but de réduire la vulnérabilité des migrants vénézuéliens. 

 

                                         #                           #                            #

 

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies, ce sont des vies sauvées dans l'urgence et des vies transformées par le développement durable. Au Programme alimentaire mondial, nous intervenons dans plus de 80 pays pour nourrir les millions d’hommes et de femmes touché(e)s par les conflits et les catastrophes, et pour instaurer les bases d'un avenir meilleur.

 

Suivez-nous sur Twitter @WFP_media, @WFPGovts, @WFP_FR 

Topics
Financement
Contact

Pour plus d'informations, veuillez contacter (mail : prénom.nom@wfp.org) : 

David Orr, PAM/ Rome, Tél. +39 06 6513 3179, Mob. +39 340 2466 831 

Elisabeth Byrs, PAM/Genève Mob. +41 79 842 8057 

Jane Howard, PAM/Londres, Tél. +44 (0) 20 3857 7413, Mob. +44 796 8008 474 

Steve Taravella, PAM/Washington, Tél. +1 202 653 1149, Mob. +1 202 770 5993 

Anne Poulsen, PAM/Copenhague, Tél. +45 4533 5351, Mob. +45 4050 3993 

Tiphaine Walton, WFP/Paris, Tel +33 06 74 15 92 09