Le PAM est toujours sur le terrain pour fournir de la nourriture aux familles touchées par l’offensive à Mossoul

Publié le 25 novembre 2016

Des familles déplacées par le conflit à Mossoul reçoivent de la nourriture prête à consommer et des repas chauds du PAM dès qu’ils arrivent dans les camps. Cette famille a aussi fait du pain à base de blé donné par le PAM qui a aussi fourni d’autres aliments. Photo : WFP/Marco Frattini

Erbil – Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies est toujours sur le terrain à Mossoul pour distribuer de la nourriture vitale aux familles dans les camps et dans les zones nouvellement reprises.

« Avoir accès aux civils dans les zones recapturées est de plus en plus difficile, surtout dans les endroits où les combats sont en cours », dit Sally Haydock, la Directrice Pays du PAM en Irak. « Nous faisons tout notre possible pour nous assurer de rejoindre toutes les personnes touchées par les évènements à Mossoul, où qu’elles soient, car elles continuent d’endurer des souffrances inimaginables » ajoute-t-elle.

Depuis le début de l’offensive de Mossoul en octobre, le PAM et ses partenaires ont fourni de la nourriture prête à consommer à plus de 196 000 personnes touchées par le conflit. Cela comprend des familles dans des centres de dépistage, les personnes qui ont été déplacées dans des camps installés récemment ou celles qui ont choisi de rester dans leurs maisons au sein des zones reprises. De la nourriture prête à consommer est fournie à ceux qui n’ont pas accès aux appareils de cuisson.

Dès lors que les personnes sont installées dans les camps ou ont accès aux appareils de cuisson, le PAM distribue des rations alimentaires mensuelles. Elles sont aussi fournies aux familles qui peuvent rester dans leurs maisons mais ont néanmoins besoin d’une assistance alimentaire. Chaque colis alimentaire fournit à une famille de cinq personnes un approvisionnement d’un mois en aliments de base comprenant du riz, des pois chiches, de la farine de blé, du sucre, du sel et de l’huile de cuisson. A ce jour, le PAM a fourni un approvisionnement alimentaire mensuel à plus de 137 000 personnes.

Grâce au soutien généreux des donateurs, le PAM a suffisamment de stocks de nourriture prête à consommer pour les familles touchées par des combats en cours à Mossoul et assez de rations alimentaires pour aider un million de personnes pendant trois mois.

Une fois que l’accès à une zone nouvellement reprise est autorisé, des évaluations de la sécurité alimentaire sont menées afin de garantir que les personnes dans le besoin bénéficient de la meilleure forme d’assistance. Dans une évaluation récente menée auprès de 114 familles d’un village recapturé à l’est de la ville de Mossoul, les familles ont déclaré que le manque de travail et l’augmentation des prix de la nourriture étaient leurs principales préoccupations. D’après les résultats de cette étude, 5 000 familles ont reçu une assistance alimentaire immédiate composée de nourriture prête à consommer. L’évaluation a mis l’accent sur la nécessité d’établir de futures activités de subsistance et des projets de création d’emplois.  

Le Pôle des Télécommunications d’urgence en Irak, mené par le PAM, fournit des services vitaux de connexion à la radio et à internet aux intervenants humanitaires à Qayyarah, au sud de Mossoul. Ces services contribuent à assurer la sécurité du personnel et permettent aux travailleurs humanitaires de travailler en ayant accès à des informations vitales, leur permettant d’apporter le meilleur soutien possible à des milliers de personnes fuyant Mossoul pour Qayyarah.

A travers le Pôle Logistique, le PAM dirige et coordonne la préparation et la planification, cherche des solutions de stockage de nourriture et d’approvisionnements humanitaires, et essaie de surmonter les obstacles que représente la restriction de mouvement dans les zones difficiles d’accès en Irak. Ces efforts se traduisent par une meilleure réactivité des acteurs humanitaires pour répondre aux besoins des personnes touchées par le conflit.

Plus de 3,1 millions d’Irakiens ont été déplacés du fait des conflits depuis juin 2014. En coordination avec le gouvernement irakien, le PAM a atteint 1,2 million déplacés Irakiens les plus vulnérables des 18 gouvernorats grâce à son programme de transferts monétaires et aux rations alimentaires familiales mensuelles en octobre 2016.

Dans le cadre de son opération régionale d’urgence pour aider les personnes ayant fui le conflit syrien, le PAM soutient en Irak plus de 50 000 réfugiés syriens vulnérables qui ne peuvent pas satisfaire leurs besoins alimentaires. Dans le cadre de ce soutien, le PAM fournit des cartes électroniques, appelées SCOPE, qui offrent aux familles le choix de décider quoi acheter et quoi manger.

#                              #                                 #

Le PAM est la plus grande agence humanitaire chargée de la lutte contre la faim dans le monde, fournissant une aide alimentaire dans les situations d'urgence et travaillant aux côtés des communautés locales pour améliorer la nutrition et renforcer la résilience. Chaque année, le PAM aide quelque 80 millions de personnes dans environ 80 pays.

Suivez-nous sur Twitter : @WFP_FR ; @wfp_media ; @wfp_mena

Pour plus d’informations, veuillez contacter (adresse e-mail : prénom.nom@wfp.org) :

IngerMarie Vennize, WFP/ Iraq, Tel. +964 780 915 0937

Abeer Etefa, WFP/Cairo, Tel. +2010 66634352

Dana Sacchetti, WFP/Rome, Tel. +39 06 6513 3234, Mob. +39 349 980 0442

Bettina Luescher, WFP/Geneva, Tel. +41 22 917 8564, Mob. +41 79 842 8057

Gerald Bourke, WFP/New York, Tel. +1 646 5566909, Mob. +1 646 525 9982

Steve Taravella, WFP/Washington DC, Tel. +1 202 6531149, Mob. +1 202 7705993