Un financement de l’Union Européenne permet au PAM d’étendre son assistance alimentaire au sud de Madagascar

Publié le 10 janvier 2017

Crédit Photo: WFP/David Orr

ANTANANARIVO – Un financement du Département de la Protection Civile et des Opérations d'Aide Humanitaire de la Commission Européenne (ECHO), de 1,5 million d’euros, permet au Programme Alimentaire Mondial (PAM) à Madagascar de venir en aide à 130 000 personnes (soit 26 000 ménages) en insécurité alimentaire dans le sud du pays via des programmes de transferts monétaires.   

"La sécheresse provoquée par El Niño menace la production agricole dans le sud de l'Afrique et, de fait, contribue à affaiblir la sécurité alimentaire des communautés vulnérables. A Madagascar, la sécheresse engendrée par El Niño s'est ajoutée aux sécheresses récurrentes survenant dans le sud du pays. Par conséquent la production d'aliments de base a été affectée, entraînant une hausse des prix des produits alimentaires et une détérioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. En coopération avec le Programme Alimentaire Mondial (PAM), nous cherchons à garantir une alimentation adéquate aux plus vulnérables, tout en protégeant et en restaurant leurs moyens de subsistance," déclare Christos Stylianides, commissaire européen chargé de l’aide humanitaire et de la gestion des crises.

Le PAM entreprend des distributions gratuites de vivres à travers le sud. Dans les districts où les marchés sont fonctionnels, les transferts monétaires par téléphonie mobile permettent d’améliorer l’accès des ménages à la nourriture disponible sur les marchés et de varier leur alimentation.  

Chaque ménage reçoit 60 000 ariary (soit environ 17 euros) par mois.  La somme allouée est basée sur le prix des produits alimentaires sur le marché local et équivaut au panier alimentaire fourni par le PAM dans le cadre des distributions gratuites de vivres.  

"Le PAM exprime sa gratitude envers l’Union Européenne pour cette contribution qui permet d’aider davantage de ménages vulnérables à faire face à la période de soudure, et contribue ainsi à réduire l’adoption de mesures désespérées telles que la mendicité, la vente des terres ou des biens domestiques. Cet appui survient alors que les opérations du PAM en cours sont limitées par le manque de ressources financières," souligne Moumini Ouedraogo, représentant du PAM à Madagascar.

Le PAM travaille en collaboration avec le Ministère de la Population, de la Protection Sociale et de la Promotion de la Femme,  le Bureau National de Gestion des Risques et Catastrophes, et des organisations non-gouvernementales locales partenaires.

Selon l’analyse du cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC) pour la période d’octobre 2016 à mars 2017, la situation est alarmante dans neuf districts du sud (Amboasary, Ambovombe, Ampanihy, Beloha, Bekily, Betioky et Tsihombe, ainsi que quatre communes des districts de Taolagnaro et de Toliara II), où près de 850 000 personnes sont en situation d’insécurité alimentaire sévère et ont besoin d’aide humanitaire d’urgence.

Le PAM a aidé quelque 850 000 personnes dans les neuf districts les plus touchés par la sécheresse à travers la distribution de vivres, des transferts monétaires ainsi que l’appui nutritionnel pour le traitement et la prévention de la malnutrition aigüe. L’organisation vise à atteindre un million de personnes en insécurité alimentaire au cours des prochains mois.

Toutefois, en raison des difficultés de financement, le PAM a été obligé de réduire les rations destinées aux bénéficiaires de l’aide d'urgence et a besoin de 35 millions de dollars américains pour poursuivre sa réponse humanitaire dans le sud du pays pour la période de janvier à mars 2017. 

#                              #                                 #

Le PAM est la plus grande agence humanitaire qui lutte contre la faim dans le monde en distribuant une assistance alimentaire dans les situations d'urgence et en travaillant avec les communautés pour améliorer leur état nutritionnel et renforcer leur résilience. Chaque année, le PAM apporte une assistance à quelque 80 millions de personnes dans près de 80 pays.

Suivez-nous sur Twitter : @WFP_FR ; @wfp_media ; @PamMadagascar

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Volana Rarivoson, PAM/Antananarivo, tél. +261 32 05 027 40, email: volana.rarivoson@wfp.org