SEPT ANS APRÈS LE DÉBUT DU CONFLIT, LA SOUFFRANCE EN SYRIE PERDURE

Publié le 15 mars 2018

DAMAS – Sept ans de guerre en Syrie ont causé souffrance et douleur à des millions de personnes. Dans de nombreuses régions du pays, la violence a atteint des niveaux tels qu'une solution politique est devenue inenvisageable. Chaque jour, des familles, sous les bombardements et les tirs, sont confrontées à un cauchemar qui semble sans fin, et chaque jour, des innocents perdent la vie.  

Plus d'un tiers de la population syrienne est déplacée à l'intérieur du pays même, alors que de nombreuses personnes tentent de s'abriter en lieu sûr. À ces déplacements de population perpétuels, s'ajoute une hausse de la faim et des besoins. Quelques 6,5 millions de personnes en Syrie sont en état d'insécurité alimentaire et quatre autres millions - deux fois plus qu'il y a un an - risquent de l'être.
"Chaque jour qui passe sans que la crise ne soit résolue est un jour de plus qui témoigne de notre échec vis-à-vis du peuple syrien", a affirmé Jakob Kern, le Représentant et Directeur Pays du PAM en Syrie. "Notre seule priorité doit être de mettre un terme à ce conflit. L'Histoire nous tiendra pour responsables".
Malgré les lueurs d'espoir et les nombreuses histoires témoignant de la résilience humaine, les combats continuent et font rage sur de multiple fronts : dans la Ghouta orientale située dans la périphérie de Damas, dans le gouvernorat méridional de Dara'a ainsi qu'au nord, à Idlib et Afrin. Les populations civiles en paient le plus lourd tribut.
"Nous sommes des êtres humains. Nous sommes des civils. Nous ne méritons pas ça. Mes enfants ont faim et n'ont rien à manger", a déclaré un habitant de la Ghouta orientale au PAM au cours d'une des rares livraisons de l'aide humanitaire en février - rares car les trêves sont insuffisamment longues pour permettre aux convois humanitaires d'atteindre l'enclave assiégée.

Depuis le début du conflit, les prix des denrées alimentaires se sont envolés, bien au-delà des moyens de nombreuses personnes. Le prix du pain est désormais huit fois plus élevé qu'avant la crise. Aujourd'hui, sept syriens sur dix vivent dans une pauvreté extrême.
Le PAM se joint à l'appel en faveur d'un processus de paix et invite l'ensemble des parties au conflit à assurer un accès humanitaire sûr, sans entrave, ni réserve, à la livraison de nourriture et d'une assistance vitale pour tous ceux qui en ont terriblement besoin.

#                              #                                 #

Le PAM est la plus grande agence humanitaire qui lutte contre la faim dans le monde, en distribuant une assistance alimentaire dans les situations d'urgence et en travaillant avec les communautés pour améliorer leur état nutritionnel et renforcer leur résilience. Chaque année, le PAM porte assistance à quelques 80 millions de personnes dans près de 80 pays.
Pour aider des enfants syriens réfugiés

Grâce à l'application mobile de WFP, SharetheMeal, vous pouvez contribuer à fournir un repas nourrissant aux enfants syriens réfugiés en Jordanie, en un simple clic sur votre smartphone. Le montant minimum d'un don est fixé à 50 centimes de dollars, soit le coût moyen d'un repas fourni par le PAM à un enfant dans le besoin. L'application est disponible ici : http://ow.ly/4Aov30iW5FS
Suivez-nous sur Twitter @wfp_media et @wfp_mena
Pour plus d'informations, veuillez contacter (adresse mail : prénom.nom@wfp.org) :
Marwa Awad, WFP/Damas, Mob. +963 958 882 900
Dina El-Kassaby, WFP/Le Caire, Tél. +2010 15218882
Abeer Etefa, WFP/Le Caire, Tél. +2010 66634352