Mise à jour sur les opérérations dans la Corne de l'Afrique

Publié le 19 août 2011
NAIROBI –Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies a lancé une série de programmes destinés à améliorer l’état nutritionnel des enfants en bas âge.

Ces enfants sont les plus touchés par les ravages de la malnutrition. Le PAM se concentre en priorité sur la fourniture de produits nutritionnels spécialisés destinés à prévenir et à traiter la malnutrition dans les premières années d’une vie. L’objectif est de prévenir des séquelles irréversibles dans le développement physique et cérébral.
•    Le PAM renforce actuellement son soutien nutritionnel à plus de 90 000 enfants dans le camp de réfugiés de Dadaab, au Kenya, par le biais d’un programme d’alimentation complémentaire,  lancé cette semaine, pour tous les enfants de moins de cinq ans.
•    Le PAM va également commencer, demain,  la distribution de nourriture dans six districts du Kenya touchés par la sécheresse. L’objectif est d’améliorer  la nutrition chez tous les enfants de moins de trois ans, et chez les mères enceintes ou allaitantes.
•    En guise de filet de protection contre les effets de la sécheresse, le PAM, en collaboration avec le Ministère de l’Education et l’UNICEF, fournit des repas scolaires à 587 000 enfants kenyans dans les régions les plus touchées, et ce, même  pendant les vacances scolaires d’août. Le gouvernement avait demandé que les écoles restent ouvertes pendant les vacances.
MOGADISCIO
•    Le PAM se concentre sur la nutrition des enfants.  Le PAM a transporté par pont aérien vers Mogadiscio, les régions du Gedo, du Bas Juba  (Dhoble)   et du Bakool (El Barde) : 120 tonnes de Pumpy’Sup, un supplément nutritionnel prêt à l’emploi, et 245 tonnes de Biscuits à Haute Teneur Energétique. 
•    Un avion cargo a atterri à Mombasa le 13 août avec, à son bord, 50 tonnes de Plumpy’Sup, assez pour nourrir près de 16,500 enfants malnutris de moins de cinq ans pendant un mois. Ce vol, un don du fournisseur de services de logistique UPS, avait décollé de Colonne, en Allemagne. Un vol identique, don de TNT, avait déjà permis de livrer 47 tonnes de Plumpy’Sup à Nairobi, la semaine dernière.
•    Le PAM étend actuellement ses opérations afin de fournir des repas chauds à Mogadiscio. Trois nouveaux centres (de repas chauds) ont ouvert à Mogadiscio, portant ainsi leur nombre à 23 dans la capitale.
ADDIS ABEBA
•    En Ethiopie les distributions de nourriture ont débuté pour les réfugiés transférés au camp de Hilaweyn. Récemment ouvert, ce camp est le quatrième et plus récent camp dans la zone de Dolo Ado. Il a ouvert le 5 août. Il est prévu qu’il accueille près de 15000 personnes d’ici la fin du mois.
•    Le PAM ouvre un nouveau couloir logistique qui sera utilisé pour transporter des vivres essentiels du port de Berbera, en Somaliland, vers l’Ethiopie jusqu’à Dolo Ado. La nourriture sera ensuite transportée de l’autre côté de la frontière par des camions affrétés par le PAM, puis délivrée aux populations se trouvant dans les zones du sud de la Somalie affectées par la sécheresse.
HISTORIQUE
Depuis début juillet, le PAM a fourni une aide alimentaire à près de 8 millions de personnes touchées par la sécheresse dans la Corne de l’Afrique. Le PAM vise actuellement 11,5 millions de personnes sur les 13 millions touchées par la sécheresse et la famine dans la région. De leur côté, les Gouvernements et autres partenaires assistent le reste des personnes affectées. Le PAM nécessite toujours 250 millions de dollars afin de répondre aux besoins des populations pendant les six prochains mois.