LES NOUVEAUX REFUGIES DE LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE ONT BESOIN DE PROTECTION ET D’ASSISTANCE ALIMENTAIRE AU TCHAD

Publié le 14 mai 2018

N’DJAMENA – Plus de 30 000 personnes, contraintes de fuir une éruption de violences en Republique Centrafricaine, ont trouvé refuge au Tchad et se trouvent confrontées à la faim et au dénuement sans accès à une assistance humanitaire d’urgence, avertit le Programme Alimentaire Mondial (PAM) aujourd’hui. 

“Ces personnes avaient des maisons, cultivaient leurs terres et nourrissaient leurs familles avant que le conflit ne les plonge dans la vulnérabilité. Nous ne pouvons pas les abandonner,” a déclaré Mary-Ellen McGroarty, WFP Représentante et Directrice pays du PAM au Tchad.
Le PAM et l’Agence des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR), aux côtés de la commission du gouvernement tchadien chargée des réfugiés (CNARR), ont fourni une aide d’urgence comprenant de la nourriture, des abris, des articles non alimentaires essentiels ainsi que des soins médicaux. Néanmoins, les efforts d’assistance sont entravés par un manque de financement.   
Le PAM a besoin de 10 millions de dollars US pour continuer à fournir une assistance alimentaire et nutritionnelle aux réfugiés et habitants des villages d’accueil pour les six prochains mois.
Avec l’arrivée du récent afflux, en majorité des femmes et des enfants, dans le sud du Tchad et depuis le regain de violences dans le nord-ouest de la République Centrafricaine, fin décembre 2017, on compte 100 000 réfugiés Centrafricains au Tchad.  

                                               #                              #                                 #

Le Programme des Nations Unies pour l’Alimentation – sauver des vies pendant les urgences et changer les vies de millions de personnes par un développement durable. Le PAM travaille dans plus de 80 pays dans le monde, nourrissant les populations affectées par des conflits et catastrophes, et posant les fondations pour un avenir meilleur. 
Suivez-nous sur Twitter @wfp_media @WFP_Chad @WFP_WAfrica ; Facebook : WFP West Africa.
Pour plus d’informations contactez (email adresse : firstname.lastname@wfp.org):
Nathalie Magnien, WFP/N’Djamena, Tel. +235 66 99 30 40