LES DONATEURS FLEXIBLES RENFORCENT LES CAPACITÉS DU PAM A L’AIDE DE 180 MILLIONS DE DOLLARS DESTINES A REPONDRE AUX CRISES ET A DEVELOPPER LA RESILIENCE

Publié le 04 avril 2018

ROME – Alors que le secteur humanitaire est sollicité de manière croissante, un groupe de gouvernements partenaires renforcent leurs efforts afin de s’assurer que le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies (PAM) dispose de fonds flexibles pour répondre aux besoins humanitaires dans les situations d’urgence soudaines et dans les crises prolongées.

  WFP-Marco Frattini

Grâce à ces donateurs, le PAM a récemment alloué près de 180 millions de dollars à soixante opérations pays – tout en apportant un élan vital aux efforts de sauvetage en Syrie, au Yémen, en République Centrafricaine et en République Démocratique du Congo. Ces fonds vont également permettre d’intensifier le soutien aux projets de développement, et apporter une aide alimentaire aux réfugiés et personnes déplacées.
« Les fonds flexibles nous donnent la liberté dont nous avons besoin pour répondre plus rapidement aux urgences, réduire les coûts, prévoir sur le long terme et éviter les ruptures dans notre travail » a déclaré le Directeur exécutif du PAM, David Beasley. « Afin d’exploiter au mieux les fonds de nos donateurs, nous faisons appel à davantage de nos gouvernements partenaires afin qu’ils fournissent des financements non affectés, prévisibles, et utilisables sur plusieurs années ».
Avec le soutien des gouvernements contributeurs et d’autres partenaires, le PAM intervient actuellement en réponse à six urgences alimentaires de grande ampleur simultanément. Qu’il s’agisse de combattre la faim au Soudan du Sud ou de sauver les vies de Rohingyas pris dans l'étau de la plus grande crise de réfugiés du monde au Bangladesh, le PAM est une composante vitale de la réponse internationale consistant à empêcher les populations de basculer dans la famine.
Les fonds non affectés permettent au PAM d’agir rapidement et efficacement. Pourtant, les gouvernements fournissant ce type de financements sont minoritaires, la majorité préférant spécifier la façon dont les fonds doivent être utilisés.

En 2017, la Suède, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la Norvège et l’Allemagne ont ouvert la voie aux financements flexibles pour le PAM. Cependant, ce type de contributions ne représentait que 7% du montant total des ressources du PAM l’année dernière, un chiffre bien en-deçà des 20% enregistrés en 2002
Les allocations les plus récentes étaient issues des contributions du Canada, de la Chine, du Danemark, de l’Allemagne, de l’Irlande, des Pays-Bas, de la Nouvelle-Zélande, de la Norvège, de la Suède et du Royaume-Uni. Les contributions provenant de partenaires du secteur privé faisaient également partie de ces allocations
En vertu de l’accord du « Grand Bargain », conclu lors du Sommet Humanitaire Mondial de 2016, les principaux donateurs se sont engagés à réduire progressivement l’affectation des fonds, avec pour objectif d'atteindre 30% de financements humanitaires plus souples d’ici 2020.

Classement des dix donateurs et sources de financements multilatéraux du PAM en 2017

 

  1. Suède                           70 731 620
  2. Royaume-Uni            51 746 442
  3. Pays-Bas                    46 712 553
  4. Norvège                     33 265 744
  5. Allemagne                 32 007 661
  6. Danemark                 30 916 844
  7. Australie                    28 919 330
  8. Canada                      23 472 373
  9. Irlande                                  18 262 632
  10. Italie                          12 390 445

 

(Pour voir la liste complète des contributions flexibles au PAM en 2017 : https://www.wfp.org/funding/year/2017)

#                              #                                 #

Le PAM est la plus grande agence humanitaire qui lutte contre la faim dans le monde, en distribuant une assistance alimentaire dans les situations d'urgence et en travaillant avec les communautés pour améliorer leur état nutritionnel et renforcer leur résilience. Chaque année, le PAM porte assistance à quelques 80 millions de personnes dans près de 80 pays.

Suivez-nous sur Twitter @wfp_media @wfpgovts
Pour plus d’informations, veuillez contacter (adresse mail : prénom.nom@wfp.org):
Jane Howard, WFP/Rome, Tél. +39 06 6513 2321, Mob. +39 346 7600521
Francis Mwanza, WFP/Londres, Tél.  +44 20 72409001, Mob.  +44 7968 008474
Challiss McDonough, WFP/Washington, Tél. +1-202-653-1149, Mob. +1-202-774-4026