Le service vital aérien des Nations Unies pourrait suspendre ses activités en République Centrafricaine en raison d’un manque de financement

Publié le 19 décembre 2018

BANGUI – Le Service aérien d'aide humanitaire des nations unies (UNHAS), qui permet aux travailleurs humanitaires d’assister des dizaines de milliers de personnes dans le besoin et dans les endroits les plus reculés en République centrafricaine (RCA), risque de mettre fin à ses activités par manque de fonds, a averti le Programme alimentaire mondial (PAM) qui gère ce service.

UNHAS qui dépend entièrement des contributions volontaires de donateurs internationaux pour financer le coût de ses opérations, a un besoin urgent de 3 millions de dollars US pour maintenir son service pendant les trois prochains mois. Le service sera suspendu à partir de janvier si aucun financement immédiat n’est reçu.
« Le besoin d'avoir UNHAS est plus grand que jamais et ce serait une véritable tragédie pour les opérations humanitaires s’il devait être interrompu », a déclaré Gian Carlo Cirri, Représentant et Directeur Pays du PAM en République centrafricaine. « Nous lançons un appel à nos donateurs pour sauver ce service essentiel pour les opérations de secours humanitaires en République centrafricaine ».
 
La RCA est en conflit depuis des années avec des pics réguliers. Les routes sont impraticables et des régions entières du pays sont souvent complètement coupées de la capitale Bangui. UNHAS est ainsi le principal moyen de transport pour accéder aux endroits difficiles. 
Au cours du seul mois de novembre, à la suite d'affrontements dans le centre, le nord-ouest, l'est et le sud-est du pays, UNHAS a assuré le transport de plus de 2 000 travailleurs humanitaires - un record pour un seul mois depuis le début de ses opérations en RCA en 2006. Entre janvier et décembre, UNHAS a également procédé à 26 évacuations sanitaires et transféré plus de 190 travailleurs à partir de cinq localités.
Plus de la moitié de la population du pays (2,9 millions de personnes) a besoin d'assistance humanitaire. Un citoyen sur quatre est un déplacé soit à l'intérieur ou à l'extérieur du pays et l'insécurité continue de détruire les moyens de subsistance. De janvier à novembre 2018, le PAM a fourni une assistance alimentaire à plus de 800 000 personnes, y compris les enfants de 6-23 mois soutenus par un programme de prévention de la malnutrition.
 
Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies - sauve des vies dans des situations d'urgence et change des vies pour des millions de personnes grâce au développement durable. Le PAM travaille dans plus de 80 pays à travers le monde, nourrissant les populations victimes des conflits et des catastrophes, et construit les bases d'un avenir meilleur.
 
Suivez-nous sur Twitter @wfp_media @wfp_WAfrica @WFP_FR
Vous pouvez téléchargez les photos de Unhas en cliquant sur ce lien
 
Pour plus d'informations, veuillez contacter (adresse e-mail : firstname.lastname@wfp.org) :
Bruno Djoyo, WFP/Bangui, Mob. +236 72187576
SimonPierre Diouf, WFP/Dakar, Mob. +221 778012221
Herve Verhoosel, WFP/Geneva, Mob. + 41 798428057
Vigno Hounkanli, WFP/Rome Mob. +39 3453970966