Le Programme alimentaire mondial renforce les distributions de vivres aux populations fuyant la violence au Myanmar

Publié le 12 septembre 2017

DHAKA - Le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies répond aux besoins alimentaires urgents de milliers de personnes souffrant de la faim qui arrivent dans le district de Cox's Bazar au Bangladesh alors qu'ils fuient la violence dans l'État de Rakhine au Myanmar.

· Environ 313 000 personnes ont traversé la frontière vers le Bangladesh.

 

· Depuis le 27 août, le PAM a fourni des biscuits à haute valeur énergétique à plus de 68 800 personnes à leur arrivée dans des établissements déjà surpeuplés à Cox's Bazar. Plus de 1000 femmes ont également reçu des biscuits énergétiques dans des espaces destinés aux femmes soutenus par le FNUAP.

 

· Environ 77 600 personnes ont reçu des repas chauds - khichuri, plat avec du riz et des lentilles - grâce à decuisines communautaires utilisées par Action Contre la Faim, où le PAM fournit du riz. Ces cuisines continuent à distribuer des repas à environ 5 300 personnes par jour.

 

· Le PAM est particulièrement préoccupé par la santé des femmes et des enfants qui ont faim et souffrent de malnutrition. Près de 3 000 femmes enceintes, les nouvelles mères et les enfants de moins de cinq ans ont reçu un porridge spécial à haute valeur nutritive préparé à base de farine de blé et de soja.

 

· Le 9 septembre, le PAM a commencé à distribuer 25 kilogrammes de riz aux nouveaux arrivants dans les camps et installations de fortune. Plus de 11 800 familles - près de 60 000 personnes – en ont déja reçu.

 

· Le PAM prévoit de continuer à fournir des biscuits à énergétiques aux familles à leur arrivée, puis 50 kg de riz par mois pendant quatre mois.

 

· Le PAM a besoin d'au moins 14,8 millions de dollars américains pour étendre l'assistance aux personnes qui souhaitent se réfugier dans les camps dans les quatre prochains mois. Les besoins financiers continuent d’augmenter tandis que le nombre de personnes ayant besoin d'aide s’accroît . Le plan actuel comprend:

 

o   10,3 millions de dollars américains pour fournir des biscuits énergétiques et du riz aux nouveaux arrivants (pour 300 000 personnes).

o   3 millions de dollars américains pour continuer à prêter soutien à quelque 106 000 personnes qui vivaient déjà dans des camps et des installations de fortune.

o   1,5 million de dollars américains pour le soutien nutritionnel aux femmes et aux enfants.

o   Le PAM a reçu jusqu'à présent  3,2 millions de dollars américans du Danemark et 2,4 millions de dollars américains de l'Australie.

 

· Le PAM travaille avec deux ONG nationales, SHED et MUKTI, ainsi qu'avec ACF, pour distribuer des vivres dans les camps. Le Croissant-Rouge, la FICR et les donateurs privés fournissent également de l'aide.

 

· L'aide alimentaire pour les nouveaux arrivants s'ajoute à l'assistance que le PAM déjà fournit sous la forme de e-vouchers à 34 000 réfugiés enregistrés qui habitent dans des camps «officiels». De plus, 72 500 personnes sans papier qui vivent dans des camps improvisés, et sont arrivées après la dernière manifestation de violence en octobre 2016, reçoivent du riz et un apport nutritionnel.

 

 

 

Suivez-nous sur Twitter: @wfp_FR @wfp_media and @wfp_asia

 

Pour plus d'informations contactez (adresse électronique : prénom.nom@wfp.org):

Maherin Ahmed, PAM Bangladesh, Tel. +880-2-9183022 ext. 2164
Silke Buhr, PAM/Bangkok. Mob. +66 (0)81-701-9208
Frances Kennedy, PAM/Rome, Tel. +39 06 65133725, Mob. +39 346 7600806
Bettina Luescher, PAM/Genève, Tel. +41 22 917 8564, Mob. + 41-79-842-8057
Steve Taravella, PAM/New York, Tel. +1-646-556-6909, Mob. +1-202-770-5993