Le PAM salue la contribution de l’Union Européenne aux victimes du tremblement de terre au Pakistan

Publié le 17 janvier 2006
Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies a salué aujourd’hui la contribution de 6,7 millions d’euros de la Commission européenne à ses opérations aériennes et logistiques pour venir en aide aux victimes du tremblement de terre au Pakistan.

Cette contribution arrive à un moment crucial pour les survivants du séisme qui luttent dans des conditions difficiles et doivent affronter l’hiver. En apportant son soutien aux opérations aériennes et logistiques du PAM, la Commission européenne permet de continuer à livrer des biens aussi essentiels que de la nourriture, des abris, des habits d’hiver, des couvertures et des ustensiles, aux personnes qui en ont désespérément besoinJames T. Morris
« En apportant son soutien aux opérations aériennes et logistiques du PAM, la Commission européenne permet de continuer à livrer des biens aussi essentiels que de la nourriture, des abris, des habits d’hiver, des couvertures et des ustensiles, aux personnes qui en ont désespérément besoin, a déclaré le Directeur exécutif du PAM, Monsieur James T. Morris. Cette contribution va nous permettre de profiter de toutes les opportunités pour distribuer des secours au cours des prochaines semaines. » A ce jour, le PAM a transporté 8600 tonnes de nourriture, 2125 tonnes de secours non alimentaires, tel des tentes et des outils, 76 entrepôts mobiles et 17 000 passagers.

Depuis le tremblement de terre du huit octobre dernier, qui a fait plus de 73 000 morts et laissé 2,5 millions personnes sans abris, les opérations aériennes ont joué un rôle primordial pour atteindre les victimes dans les régions les plus éloignées. Surtout, lorsque les conditions se détériorent sur le terrain, le recours aux hélicoptères pour acheminer les secours devient d’autant plus crucial.

Actuellement le PAM vient en aide à plus d’un million de victimes, parmi les plus vulnérables : 400 000 milles d’entre elles vivent dans des tentes situées à plus de 1500 mètres d’altitude, dans des régions dispersées et difficiles d’accès en raison des glissements de terrain qui bloquent les routes. Afin de surmonter les difficultés logistiques, le PAM est en train de mener une des plus importantes opérations héliportées de son histoire. Au total, 14 MI-8, deux MI-26 et deux hélicoptères KA30 sont déployés. Cette opération a reçu le concours additionnel d’hélicoptères Chinook américains ainsi que des CH53 de l’OTAN.

Depuis le mois de janvier, le mauvais temps, la pluie, les fortes chutes de neige et les températures chutant en dessous de 16 degrés Celsius ont perturbé les opérations de secours. Les glissements de terrain ont rendu les routes impraticables alors que les hélicoptères sont restés cloués au sol pendant des jours.

Des biscuits à haute teneur énergétique ont été distribués à ceux qui ne pouvaient se faire à manger car leurs tentes étaient trempées par la pluie et la neige. Cette nouvelle contribution de la Commission européenne est vitale pour réussir à atteindre les victimes pendant les mois d’hiverJohn Aylieff

« Cette nouvelle contribution de la Commission européenne est vitale pour réussir à atteindre les victimes pendant les mois d’hiver», a déclaré John Aylieff, Directeur de la division des Relations extérieures du PAM avec la Commission européenne. « La collaboration entre le Service humanitaire de la Commission européenne et le PAM pour répondre à la crise au Pakistan est un autre exemple fort du partenariat entre les deux organisations pour répondre rapidement et efficacement aux crises humanitaires», a précisé M. Aylieff.

Cette nouvelle contribution ainsi que celles d’autres donateurs vont permettre à l’organisation de maintenir l’acheminement de l’aide par hélicoptères jusqu’ à la mi-mars.