Le PAM demande que des mesures soient prises pour la bonne utilisation de l’aide alimentaire destinée aux populations affectées au Yémen

Publié le 07 janvier 2019

ROME - Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies exige l'arrêt immédiat du détournement de l'aide alimentaire humanitaire au Yémen après en avoir découvert des preuves dans la capitale, Sana'a, et dans d'autres parties du pays contrôlées par le mouvement Ansarullah (Houthi).

Une enquête menée par le PAM auprès des bénéficiaires enregistrés a révélé que de nombreux habitants de la capitale ne recevaient pas les rations alimentaires auxquelles ils avaient droit. Dans d'autres régions, des personnes en situation d’insécurité alimentaire se sont vu refuser des rations complètes. La survie de millions de personnes dépend de l'aide alimentaire au Yémen, déchiré par une guerre civile acharnée entre les forces gouvernementales et les insurgés Houthi.

Le détournement de l’aide alimentaire a été révélé lors d'un examen effectué par le PAM ces derniers mois. Il a été motivé par un nombre croissant de rapports faisant état de la vente d'aliments humanitaires sur le marché libre de la capitale. Les contrôles ont mis au jour une fraude perpétrée par au moins une organisation partenaire locale chargée par le PAM de gérer et de distribuer son aide alimentaire. L'organisation locale est affiliée au ministère de l'Éducation de Sanaa'a, qui est de facto contrôlé par les Houthi.

« Cette conduite équivaut à voler de la nourriture dans la bouche de personnes affamées », déclare David Beasley, Directeur exécutif du PAM. « Alors que des enfants meurent au Yémen parce qu'ils n'ont pas assez à manger, c'est un scandale. Ce comportement criminel doit cesser immédiatement. »

Au cours de leurs vérifications, les contrôleurs du PAM ont récolté des photographies et d'autres preuves de camions en train d'enlever illégalement des aliments des centres de distribution alimentaire désignés. Ils ont également constaté que la sélection des bénéficiaires était manipulée par les autorités locales et que les registres de distribution de nourriture étaient falsifiés. Une partie de l'aide alimentaire est ainsi accordée à des personnes qui n'y ont pas droit et une autre est vendue sur les marchés de la capitale.

Le PAM intensifie actuellement ses opérations d’assistance alimentaire pour atteindre jusqu'à 12 millions de personnes gravement affamées au Yémen. Sans l’aide alimentaire, jusqu'à 20 millions de personnes pourraient être en crise alimentaire dans ce pays déchiré par la guerre civile. L'aide alimentaire du PAM a joué un rôle essentiel dans la prévention de la famine au Yémen, mais alors que la situation en matière de sécurité alimentaire continue de se détériorer, l'effort d'aide s'intensifie considérablement.

« Je demande aux autorités Houthi à Sana'a de prendre des mesures immédiates pour mettre fin au détournement de l'aide alimentaire et veiller à ce qu'elle parvienne aux personnes qui en dépendent pour rester en vie », a déclaré David Beasley. « Sinon, nous n'aurons pas d'autre choix que de cesser de travailler avec ceux qui ont conspiré pour priver un grand nombre de personnes vulnérables de la nourriture dont elles dépendent. Pendant ce temps, nous poursuivons nos enquêtes et nous nous attaquons aux lacunes qui ont donné lieu à cette mauvaise utilisation de l'aide. »

Dans les zones sujettes aux abus, le PAM demande instamment une refonte du système d’assistance, y compris la poursuite des efforts visant à renforcer le suivi, la réforme du processus de sélection des bénéficiaires pour faire en sorte que la nourriture parvienne à ceux qui en ont le plus besoin, et l'introduction à l'échelle nationale de l'enregistrement biométrique des bénéficiaires. Les autorités des zones contrôlées par les Houthi se sont opposées à ces changements à plusieurs reprises.

Des pourparlers de paix entre les parties belligérantes ont eu lieu récemment et devraient bientôt reprendre. Cette nouvelle année porte des espoirs forts pour une paix durable au Yémen, permettant à davantage de nourriture d'entrer par le port et donnant aux organisations humanitaires un accès accru aux zones qu'elles n'ont pas pu atteindre en raison des combats et des obstacles bureaucratiques. En attendant, il est vital que l'aide alimentaire humanitaire parvienne à ceux qui en ont le plus besoin.

 

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies - sauve des vies dans les situations d'urgence et change des vies pour des millions de personnes grâce au développement durable. Le PAM travaille dans plus de 80 pays à travers le monde, nourrissant les populations prises dans des conflits et des catastrophes, et jetant les bases d'un avenir meilleur.

 

Suivez-nous sur Twitter @wfp_media @wfp_fr

 

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Abeer Etefa, WFP/Cairo, Mob. +201066634352

David Orr, WFP/Rome, Mob. +39 3402466831

Herve Verhoosel, WFP/Geneva, Mob. +41798428057

Bettina Luescher, WFP/Berlin, Mob. +49 16099261730

Julie Marshall, WFP/Toronto, Mob. +1 905 818 2664