Le PAM atteint les populations dans les lieux reculés du nord-est du Nigéria

Publié le 05 décembre 2016

Atteindre des personnes déplacées en raison de la violence des conflits, avec de la nourriture vitale à Magumeri, au nord-est du Nigéria. Crédit Photo : WFP/Amadou Baraze

ABUJA - Plus de 45 000 personnes ont bénéficié, au cours de la dernière semaine, d'une assistance alimentaire ou nutritionnelle vitale dans le nord-est du Nigeria grâce à une nouvelle action du Programme alimentaire mondial (PAM), et ce pour atteindre les personnes vivant dans les zones les plus éloignées et les plus difficiles d'accès, touchées par la violence de Boko Haram.

Avec le soutien de l'UNICEF, le PAM a mis au point un mécanisme d'intervention rapide dans le but de fournir un soutien alimentaire, nutritionnel et sanitaire aux personnes les plus nécessiteuses dans les États de Borno et Yobe, en envoyant des équipes de spécialistes dans des régions éloignées où elles restent jusqu'à six jours. Les vivres sont ensuite acheminés par voie routière.

L’action vise des lieux où aucune aide humanitaire n'a été fournie jusqu'à présent ou bien dont l'accès est sévèrement limité ou irrégulier.

« Ces missions aident à prévenir la famine et visent à atteindre des dizaines de milliers de personnes souffrant de la faim dans des zones éloignées ou difficiles d'accès en raison de l'insécurité. Elles se sont trouvées sans assistance - nourriture ou soutien nutritionnel - pendant des mois », a déclaré Sory Ouane, directeur pays du PAM au Nigeria.

En novembre, près d'un demi-million de personnes ont reçu de la nourriture ou de l’argent du PAM dans le nord-est, et des suppléments nutritifs ont été fourni à près de 100 000 enfants pour lutter contre la malnutrition.

Avec 12 missions par mois, le PAM prévoit de fournir un soutien alimentaire et nutritionnel à près de 300 000 personnes à travers le mécanisme d'intervention rapide, y compris aux enfants de moins de cinq ans et aux femmes enceintes et allaitantes. D'autres organisations peuvent s’y joindre pour compléter l'aide aux communautés les plus éloignées.

L'UNICEF vise à soigner les enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère, immuniser les enfants contre les maladies mortelles et travailler à l'amélioration de l'eau, de l'assainissement, de la santé et de l'éducation.

Quelques 4,6 millions de personnes souffrent de la faim dans le nord-est du Nigéria, dont près de deux millions ont besoin d'une assistance humanitaire d'urgence. Dans certaines régions, plus de 50% des enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition aiguë modérée ou de malnutrition aiguë sévère.

«Les taux de faim et de malnutrition se sont considérablement améliorés dans les zones devenues accessibles ces derniers mois, ce qui nous a permis d’intervenir, avec le gouvernement et d'autres partenaires», a déclaré M. Ouane. «Nos équipes effectueront des missions d'urgence aussi longtemps que nécessaire.»

Depuis août, le nombre de personnes en phase d'urgence, ayant besoin d'une assistance alimentaire urgente, a presque doublé, passant d'environ 1 million à 1,8 million de personnes dans les États de Borno et Yobe, selon la dernière évaluation de l'insécurité alimentaire (Cadre Harmonisé, novembre 2016).

Les missions d'intervention rapide s'inscrivent dans le cadre du plan d'action plus large du PAM, pour l'intensifier progressivement afin d’atteindre 1,8 million de personnes avec une assistance alimentaire sous forme de nourriture ou d’argent et une assistance nutritionnelle en 2017. Le PAM a besoin de 108 millions de dollars au cours des six prochains mois pour continuer à intensifier son intervention.

#                              #                                 #

Le PAM est la plus grande agence humanitaire chargée de la lutte contre la faim dans le monde, fournissant une aide alimentaire dans les situations d'urgence et travaillant aux côtés des communautés locales pour améliorer la nutrition et renforcer la résilience. Chaque année, le PAM aide quelque 80 millions de personnes dans environ 80 pays.

Suivez-nous sur Twitter : @WFP_FR ; @wfp_media ; @wfp_mena

Pour plus d’informations, veuillez contacter (adresse e-mail : prénom.nom@wfp.org) :

Adel Sarkozi, WFP/Dakar, Mob. +221 776375964; adel.sarkozi@wfp.org
Jane Howard, WFP/Rome, Tel. +39 06 65132321, Mob. +39 346 7600521;
Gregory Barrow, WFP/London, Tel.  +44 20 72409001, Mob.  +44 7968 008474;
Gerald Bourke, WFP/New York, Tel. +1-646-5566909, Mob.  +1-646 525 9982;