Le Japon soutient les activités du PAM pour le renforcement de la résilience des populations les plus vulnérables au Niger

Publié le 26 juillet 2017

Niamey – Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) au Niger a reçu une contribution d’un montant de 5,3 millions de dollars US (environ 3 milliards de FCFA) de la part du Gouvernement du Japon qui témoigne de son engagement à aider les nigériens les plus vulnérables à sortir de la pauvreté de manière durable. 

« La généreuse contribution du Japon permettra au PAM de poursuivre ses activités en matière de résilience et de maintenir les résultats déjà acquis » a déclaré Benoit Thiry, Représentant du PAM au Niger.

Ce nouveau financement s’aligne sur la politique japonaise de développement en Afrique établie lors de la Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement Africain (TICAD) VI mais également sur les priorités de développement de la coopération au Niger axée sur la sécurité alimentaire, la nutrition et un meilleur accès à l’éducation pour tous.  

 « En collaboration avec le PAM, le Gouvernement du Japon et ses citoyens s’efforcent de soutenir les populations les plus vulnérables au Niger » a ajouté son Excellence Monsieur Hiroshi Kawamura, Ambassadeur du Japon au Niger.

 Plus spécifiquement, la contribution japonaise va aider le PAM à atteindre près de 140,000 femmes et hommes grâce à des activités clés comme la réhabilitation des terres dégradées et l’amélioration des techniques d’irrigation qui contribuent au renforcement de la résilience des communautés. Le soutien du Japon contribuera également aux programmes de nutrition du PAM et à ses activités dans les cantines scolaires, qui sont des éléments essentiels de notre approche intégrée.

Le PAM a pour objectif de soutenir près de 1,6 millions de personnes vulnérables au Niger cette année.  Par l’intégration du renforcement de la résilience dans une multitude de projets et en procurant une aide alimentaire aux moments les plus difficiles de l’année, le PAM tend à soulager la souffrance humaine plus durablement, permettant aux bénéficiaires de se reconstruire après les chocs et d’envisager l’avenir plus sereinement. 

 

Follow us on Twitter: @WFP_WAfrica, @wfp_media

Pour davantage d’informations :
Tiphaine Walton/PAM/Niamey : tiphaine.walton@wfp.org / +227 92 19 16 81

Elizabeth Bryant/WFP/Dakar: Elizabeth.Bryant@wfp.org/+ 221 639 4271