Le Japon apporte une contribution de près de 2 millions de dollars au PAM au profit des cantines scolaires en République du Congo

Publié le 14 février 2017

La moitié de la contribution du Japon, soit 47 millions de dollars américains, permettra de soutenir les opérations du PAM dans 23 pays africains. Crédit photo: WFP/Olivia Aclan

BRAZZAVILLE, REPUBLIQUE DU CONGO Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) se réjouit de la généreuse contribution du gouvernement du Japon d’un montant de 1 933 000 dollars américains, dont 1 million donné en nature (73 tonnes de conserves de poisson). Cette contribution va permettre au PAM de venir en aide à des milliers d’enfants vulnérables, en leur apportant des repas chauds quotidiens dans le cadre des cantines scolaires.

Le Japon, 5ème donateur du PAM au niveau mondial, a apporté plus 207 millions de dollars au PAM en 2016 au niveau global. Il est engagé aux côtés du PAM Congo depuis plus de 16 ans, apportant un soutien considérable au programme de cantines scolaires.

Les programmes de cantines scolaires sont des programmes de protection sociale importants pour lutter contre la faim et la malnutrition et contribuer à l’amélioration de l’éducation, tout en stimulant la production locale et luttant contre la pauvreté sur le long terme.

En République du Congo, le PAM, soutenu par le Japon, accompagne le Gouvernement dans la mise en place d’une politique nationale de repas scolaires. Validée récemment, cette politique a pour objectif d’apporter une alimentation durable, de bonne qualité et à base de produits locaux à tous les enfants inscrits dans toutes les écoles de l’enseignement de base en République du Congo à l’horizon de 2025.

Le PAM apporte également une assistance vitale à 3500 enfants autochtones fréquentant les écoles ORA (Observer, Réfléchir, Agir) dans le département de la Likouala. Ces écoles, soutenues par l’organisme des Pères Spiritains du Congo, préparent les enfants autochtones à s’intégrer dans le système scolaire public. Le département de la Likouala est particulièrement touché par l’insécurité alimentaire. Les enfants autochtones constituent l’une des couches les plus vulnérables du pays. Les cantines des écoles ORA contribuent à améliorer la santé, l’assiduité et l’apprentissage de ces enfants. Un repas scolaire quotidien signifie que les enfants peuvent se concentrer sur leurs études plutôt que sur leurs estomacs vides.

En 2015, le programme de cantines scolaires soutenu par le PAM a fourni un repas chaud à plus de 95 000 enfants dans 574 écoles. Faute de ressources, le PAM a été contraint de réduire son assistance à seulement 10 000 enfants pour l’année scolaire 2016/2017. L’arrêt des cantines scolaires affecte négativement la fréquentation et les résultats scolaires avec une augmentation des taux d’abandon.

Le PAM remercie le Gouvernement du Japon pour cette donation, grâce à laquelle il va pouvoir relancer son assistance et offrir un repas chaud quotidien à environ 30 000 enfants vulnérables pendant toute une année scolaire. Cette contribution renforce davantage le partenariat entre le gouvernement du Japon et le PAM en République du Congo.

#                              #                                 #

Le PAM est la plus grande agence humanitaire qui lutte contre la faim dans le monde en distribuant une assistance alimentaire dans les situations d'urgence et en travaillant avec les communautés pour améliorer leur état nutritionnel et renforcer leur résilience. Chaque année, le PAM apporte une assistance à quelque 80 millions de personnes dans près de 80 pays.

Suivez-nous sur Facebook : PAM Congo

Twitter : @WFP_FR ; @PamCongo

Pour plus d’informations, veuillez contacter (adresse email : prénom.nom@wfp.org) :

Claire Le Privé, PAM/Brazzaville, Mob. +242 06 614 77 28

Sey Koussackana, PAM/Brazzaville,  Mob.  +242 06 971 44 35