Le directeur exécutif du programme alimentaire mondial plaide pour un soutien continu aux syriens déplacés

Publié le 29 octobre 2018

BEYROUTH / DAMAS / AMMAN - Le Directeur exécutif du Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies, David Beasley, a terminé sa visite de trois jours au Liban, en Syrie et en Jordanie, où il a assisté aux opérations du PAM dans les trois pays et a rencontré des familles syriennes déplacées dans
la vallée de la Bekaa au Liban, la Ghouta orientale en Syrie et le camp de réfugiés de Zaatari en Jordanie.

M. Beasley a également rencontré des ministres et des responsables des trois pays pour discuter des activités du PAM en faveur des personnes touchées par la crise syrienne. Il a reconnu que le conflit avait eu un impact négatif sur les économies des trois pays et avait érodé les moyens de subsistance de millions de personnes qui avaient besoin d'un soutien continu pour nourrir leurs familles.

« C’était déchirant de voir des familles rentrer dans ce qu’il restait de leurs maisons, souvent sans fenêtre ni murs », a-t-il déclaré. « Leur résilience et leur détermination m'ont inspiré, mais sept années de guerre ont poussé des millions de personnes dans l'extrême pauvreté et la faim. Ils ont toujours besoin de notre soutien et nous continuerons à les aider jusqu'à ce qu'ils soient capables de s'aider eux-mêmes. »

Les Syriens qui rentrent dans leur pays et leurs communautés ont besoin de marchés, d'emplois et de soutien opérationnels. Au Liban et en Jordanie, Beasley a écouté des réfugiés vulnérables qui ont quitté leur pays d'origine pendant près de dix ans. En plus de fournir une assistance alimentaire vitale, le PAM aide les Syriens et les communautés d'accueil à produire leur propre nourriture et à générer un revenu grâce aux initiatives visant à promouvoir les moyens de subsistance.

« Notre travail ici vise à aider les gens à manger chaque jour, tout en stimulant les économies locales »,
a ajouté Beasley.
Le PAM fournit une aide alimentaire à plus de 6 millions de Syriens déplacés, tant en Syrie que dans les pays voisins, par la distribution de rations alimentaires mensuelles, de bons d'achat électroniques, de programmes de subsistance ou d'une assistance en espèces. L'agence alimentaire des Nations Unies a besoin de 136 millions de dollars US pour maintenir son soutien et sauver la vie de Syriens touchés par la crise au cours des six prochains mois.
 

# # #

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM), ce sont des vies sauvées dans l'urgence et des vies transformées par le développement durable. Au Programme alimentaire mondial, nous intervenons dans plus de 80 pays pour nourrir les millions d'hommes et de femmes touché(e)s par les conflits et les catastrophes, et pour jeter les bases d'un avenir meilleur.

Suivez-nous sur Twitter @WFP_FR @wfp_mena @WFP_media

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Abeer Etefa, WFP/Cairo, Mob. +201066634352
Bettina Luescher, WFP/Berlin, Mob. + 4916099261730
Francis Mwanza, WFP/London, Tel. +44 (0)20 3857 7411
David Orr, WFP/Rome, Tel. +39 3402466831
Steve Taravella, WFP/New York, Tel. +1-646-556-6909, Mob. +1-202-770-5993
Challiss McDonough, WFP/Washington DC, Tel. +1-202-653-1149, Mob. +1-202-774-4026
Tiphaine Walton WFP/Paris, Tel. +33 674 15 92 09