La France soutient le programme de transfert d’espèces pour les irakiens déplacés

Publié le 10 juillet 2017

BAGHDAD – Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies remercie le gouvernement français de la contribution de 3,2 millions d’euros pour le programme de transfert d’espèces soutenant les familles affectées par le conflit en Irak.

« Cette nouvelle contribution française répond au besoin urgent d’assistance alimentaire des familles irakiennes qui ont été forcées de se déplacer à cause du conflit » a déclaré l’ambassadeur de France en Irak, monsieur Marc Barety. « Le Gouvernement français tient à soutenir les populations dans le besoin qui vivent dans des conditions difficiles. »

Le PAM utilisera cette contribution pour venir en aide à plus de 200 000 déplacés irakiens à travers SCOPE, le programme de transfert d’espèces électronique du PAM. Chaque membre de la famille recevra environ 15 euros par mois pour acheter la nourriture de leur choix, ainsi que d’autres produits de base dans des magasins locaux.

«Cette généreuse contribution de la France aidera à mettre de la nourriture dans les assiettes de milliers de familles irakiennes dont la vie a été transformé en raison du conflit » a déclaré Sally Haydock, représentante du PAM en Iraq. « Le programme de transfert d’espèces augmente le pouvoir d’achat des populations et stimule l’activité économique. Lorsque cela est possible, le PAM vise à soutenir les populations dans le besoin tout en stimulant l’économie irakienne ».

Depuis 2014, la France a apporté son soutien au PAM en Irak avec 12 millions d’euros, permettant ainsi une augmentation considérable de l’assistance alimentaire pour les iraquiens rendus vulnérables par le conflit.

 

Suivez nous sur Twiiter @wfp_media et @WFP_FR

 

Pour plus d’information, veuillez contacter (adresse mail: prénom.nom@wfp.org):

 

Sally Haydock, WFP/Baghdad, Tel. +964 (0) 780 929 9900
Abeer Etefa, WFP/Cairo, Tel. +2 016 663 4352
Dina El-Kassaby, WFP/Cairo, Tel. +2 010 1521 8882