La France poursuit son engagement auprès du Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies (WFP) pour lutter activement contre la faim

Publié le 14 août 2018


Communiqué de presse


PARIS - La France réaffirme son soutien au Programme Alimentaire Mondial pour son combat contre la faim et la malnutrition, avec une contribution de 6,200,000 euros destinée à plusieurs pays dont nombre sont touchés par de graves conflits et crises.



La faim continue à faire des ravages à travers le monde. Crises, conflits, changement climatique,
insécurité, les raisons sont multiples et les réponses complexes. « Nous remercions la France pour son
soutien ; cela confirme notre partenariat construit autour d’une vision et de valeurs communes pour
l’aide au développement et la réponse d’action humanitaire aux crises. Il est aujourd’hui impératif de
briser le cycle des conflits et de la faim et nous devons y travailler avec acharnement ensemble avec tous
les outils et les partenariats disponibles » a déclaré Genevieve Wills, Représentante et Directrice du
bureau de WFP à Paris. Aujourd’hui, 60% des personnes en proie à la faim se trouvent dans des zones de
conflit. Ce lien entre faim et conflits a été reconnu par la récente résolution 2417 du conseil de sécurité
des Nations-Unies.

Ces fonds vont permettre au WFP de fournir une assistance alimentaire et nutritionnelle, des repas
scolaires, des moyens de subsistance, ainsi que des activités cohérentes de renforcement de la résilience
dans 15 pays différents, dont la majorité sont situés dans des régions où sévissent de graves crises
humanitaires. C’est le cas notamment du Tchad, du Sénégal et du Burkina Faso situés dans la région du
Sahel particulièrement touchée par l’insécurité alimentaire et la malnutrition, situation aggravée par les
conflits et les chocs climatiques.

Une part importante de l’aide est allouée à la crise des réfugiés et des déplacés, résultat du conflit syrien,
affectant le Liban, l’Irak et la Jordanie. Dans la région du Moyen-Orient, la France soutient également les
activités du WFP au Yémen et en Palestine, notamment la bande de Gaza où la population est touchée par
la malnutrition et une extrême pauvreté.

La France contribue également aux opérations pour les réfugiés Rohingya au Bangladesh. Elle permet au
WFP et à ses partenaires de poursuivre un programme de nutrition pour les mères et leurs jeunes enfants à Cox Bazar.

Cette contribution s’inscrit dans la cadre de l’aide alimentaire programmée française et dans la ligne de la
nouvelle stratégie humanitaire initiée par le gouvernement, visant à placer les politiques de
développement et de solidarité internationale au cœur des priorités de la politique étrangère française.


Le Programme alimentaire mondial des Nations unies sauve des vies en situation d'urgence et changer les vies de millions de personnes grâce au développement durable. Le WFP intervient dans plus de 80 pays dans le monde, en nourrissant les populations victimes de conflits et de catastrophes, et en construisant un avenir meilleur pour les générations futures.


Suivez-nous sur Twitter @WFP_FR
Pour plus d'informations, veuillez contacter
Tiphaine Walton, WFP/Paris, Tel +33 (0)6 74 15 92 09