LA BELGIQUE RENFORCE SON PARTENARIAT AVEC LE PAM EN CETTE ANNEE DE BESOINS ACCRUS

Publié le 30 janvier 2018

BRUXELLES – En 2017, le gouvernement belge a renforcé son partenariat avec le Programme Alimentaire Mondial des Nations unies (PAM) en vue de lutter contre la faim et la malnutrition. L'année dernière, la Coopération au Développement belge a versé une aide de près de 20 millions d'euros pour les opérations du PAM, ayant permis de porter assistance à plus de 14,5 millions de personnes dans neufs pays différents et soutenir les opérations d’intervention pour les crises humanitaires les plus préoccupantes. 

D"Nous sommes particulièrement reconnaissants pour le soutien continu que la Belgique a apporté au PAM au cours d'une année marquée par la multiplication des crises et des besoins", a déclaré Elisabeth Rasmusson, Sous-Directrice chargée du Département des partenariats et de la gouvernance au PAM. "Le financement souple de la Belgique, en plus des contributions reçues pour les crises oubliées d'Afrique, ont eu un rôle majeur pour garantir une assistance appropriée, et ont permis au PAM et à ses partenaires d'aider les plus démunis".
La contribution de la Belgique était grandement nécessaire pour faire face à la crise humanitaire grandissante dans la région du Kasaï en République Démocratique du Congo, où plus de trois millions de personnes ignorent de quoi sera fait leur prochain repas. Le PAM a activé le plus haut niveau d'urgence - une classification réservée aux situations d'urgence les plus complexes et délicates - à la crise du Kasaï en octobre 2017. L'année dernière, la Belgique a versé une contribution de 5,2 million d’euros, soit la plus importante dans le cadre de cette opération d’urgence.
"Je suis fermement engagé à poursuivre l'étroite collaboration que la Belgique entretient avec le PAM pour réduire le problème de la faim et de la malnutrition dans des zones comme la Syrie, le Yémen, le Burundi et la République Démocratique du Congo," a dit Alexander De Croo, le Ministre belge de la Coopération au Développement. "Grâce au leadership du PAM, je me réjouis à l'idée d'amener l'innovation humanitaire dans une autre dimension, que ce soit au travers de transferts en espèces, de systèmes d'alerte précoce ou l'utilisation de drones dans le cadre d'opérations humanitaires."
En tant que deuxième plus large donateur au Compte d'Intervention Immédiate (IRA) du PAM, la Belgique a su prouver son engagement à sauver des vies en cas de catastrophe. L'IRA fournit des ressources flexibles et prévisibles permettant au PAM de répondre immédiatement aux catastrophes, peu importe quand et où elles se produisent.
La Belgique s'est aussi imposée comme un partenaire essentiel pour des projets ciblés sur l'innovation et de la technologie. L'année dernière, suivant une initiative financée par la Belgique, le PAM a organisé une série d'ateliers sur le thème de l'utilisation des drones en situation d'urgence.
Le Service aérien humanitaire des Nations unies (UNHAS), géré par le PAM, a également bénéficié de financements belges en République Centrafricaine et en République Démocratique du Congo. Ce soutien a ainsi permis d’assurer la prestation de services aériens sûrs, fiables et efficaces pour la communauté humanitaire dans ces deux pays.
#                              #                                 #
Le PAM est la plus grande agence humanitaire qui lutte contre la faim dans le monde, en distribuant une assistance alimentaire dans les situations d'urgence et en travaillant avec les communautés pour améliorer leur état nutritionnel et renforcer leur résilience. Chaque année, le PAM porte assistance à quelques 80 millions de personnes dans près de 80 pays.
Suivez-nous sur Twitter @WFP_Europe @wfp_media @WFPGovts
Pour plus d'informations, veuillez contacter (adresse mail : prénom.nom@wfp.org) :
Aneta Szczyglowska, WFP/Bruxelles, Tél. +32 (0) 2 500 09 13
David Orr, PAM/Rome, Tél. +39 06 6513 3179, Mob. +39 340 246 6831