La Directrice exécutive du PAM s’entretient avec le pape de la situation en Syrie et en Palestine

Publié le 27 juin 2013

Le pape François avec Mme Cousin, Directrice exécutive du PAM, lors de leur audience le jeudi 27 juin dernier.

Copyright: Servizio Fotografico/L’Osservatore Romano

ROME/LE VATICAN – Sa Sainteté le pape François s’est entretenu ce matin avec Ertharin Cousin, Directrice exécutive du PAM, lors d’une audience privée. La réunion a eu lieu immédiatement après le retour de Mme Cousin de la Syrie et suite à sa récente visite en Israël et en Palestine.
Lors de cette audience, Mme Cousin a informé le Souverain pontife des besoins urgents de la population affectée par le conflit en Syrie où le PAM prévoit de nourrir 3 millions de personnes en juillet tout en soutenant près d’un million de réfugiés dans la région. Elle lui a également fait part de son inquiétude concernant la détérioration de la sécurité alimentaire d’un tiers des ménages en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.
 
Mme Cousin a souligné le rôle clé  des programmes nutritionnels du PAM pendant les 1 000 premiers jours de la vie, et après cette période,  à travers les repas scolaires que l’agence distribue à près de 25 millions d’enfants dans 60 pays.
 
«J’étais très émue par le dévouement et le précieux soutien que le pape François a exprimé envers ceux qui ont faim, non seulement aujourd’hui, mais à de nombreuses occasions dans le passé, notamment lors de sa messe inaugurale jusqu’à sa récente audience avec les participants de la 38e conférence de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO),» a déclaré Mme Cousin à son retour du Vatican.
 
«En tant que défenseur des politiques de lutte contre la faim, des processus de paix et de la promotion du dialogue entre les peuples et les religions, l’Eglise catholique dispose d’une importante influence mondiale. Nous avons besoin de la voix de Sa Sainteté. Je l’ai supplié d’utiliser son influence. A son tour, le Souverain pontife m’a remercié pour le travail du PAM et a réaffirmé l’engagement de l’Eglise catholique, y compris des organisations comme Caritas et CRS, pour défendre l’accès humanitaire lors de conflits comme la Syrie et pour réduire la pauvreté dans le monde. 
 
Le PAM travaille régulièrement avec plusieurs institutions et ONGs catholiques. Parmi ces organisations, Caritas Internationalis et ses différentes agences nationales avec lesquelles le PAM a noué des partenariats dans 32 pays. Ces partenariats sont très importants, notamment en Afrique, où le PAM travaille également avec les Services du Secours Catholique (CRS). Il existe également une collaboration fructueuse avec la Communauté de Sant’Egidio basée à Rome avec laquelle le PAM mène des programmes d’assistance alimentaire et de santé en Guinée et au Mozambique ainsi qu’avec le Service Jésuite des Réfugiés (JRS) qui soutient les distributions alimentaires au Malawi.