La Directrice exécutive du PAM se rend au Liban pour rencontrer les réfugiés syriens

Publié le 07 novembre 2012
BEYROUTH – Ertharin Cousin, Directrice exécutive du Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM), a conclu aujourd’hui sa visite au Liban, première partie d’un déplacement de trois jours dans la région pour évaluer les besoins humanitaires croissants des réfugiés syriens dans les pays voisins.
Lors de son premier voyage officiel au Moyen-Orient en tant que Directrice exécutive du PAM, Mme Cousin s’est entretenue ce matin avec le Président libanais, Michel Suleiman, et son Premier Ministre, Najib Mikati, sur la situation actuelle, les défis auxquels le Liban se trouve confronté et la réponse humanitaire apportée par le PAM et ses partenaires.
 
Mme Cousin a salué les efforts du gouvernement libanais pour soutenir les réfugiés syriens dans le pays. «Nous sommes très reconnaissants au peuple libanais pour sa  générosité et remercions le gouvernement pour son accueil des syriens ayant fui leur pays en quête d’un refuge sûr. Nous les remercions également d’avoir facilité les activités du PAM au Liban destinées à soutenir les réfugiés syriens,» a déclaré Mme Cousin. 
 
Cet après-midi, Mme Cousin s’est rendue dans la vallée de la Bekaa où elle a visité un centre de distribution où les réfugiés reçoivent des bons d’achat alimentaire du PAM. Elle a également visité un magasin dans la ville de Britel à Baalbek où elle a rencontré des familles utilisant leurs bons d’achat. 
 
Mme Cousin a également visité une famille syrienne dans sa  résidence temporaire à Baalbek. La famille a raconté son  histoire et comment ils ont quitté leur maison à Homs. «Nous avons quitté notre maison et nous avons dû fuir sans rien prendre,  à part les vêtements que nous portions alors que des échanges de tirs  éclataient dans notre quartier, il y a neuf mois. Notre maison a été entièrement détruite,» a expliqué Abeer, 35 ans et mère de 4 filles. «Nous avons tout laissé et nous luttons pour joindre les deux bouts. Les bons d’achat que nous recevons grâce au PAM nous aident beaucoup car nous ne devons pas nous inquiéter pour nourrir nos enfants.»
 
Le PAM prévoit de distribuer des bons d’achat alimentaire à plus de 85 000 réfugiés au Liban ce mois-ci. Le système novateur de bons d’achat est utilisé par le PAM dans des contextes urbains où les bénéficiaires peuvent acheter eux-mêmes des vivres y compris des produits frais, auprès des magasins locaux, ce qui permettent également de stimuler l’économie locale.
 
«Mon rôle est de porter le message de ces syriens déplacés que j’ai rencontrés aujourd’hui et de travailler  avec la communauté internationale pour s’assurer que nous continuons de répondre aux besoins principaux des syriens qu’ils se trouvent en Syrie ou dans les pays voisins,» a indiqué Mme Cousin lors d’une conférence de presse à Beyrouth.
 
Le PAM a lancé une opération régionale d’urgence afin de répondre aux besoins alimentaires des syriens qui ont fui vers l’Irak, la Jordanie, le Liban et la Turquie. Demain, Mme Cousin se rendra en Jordanie.