Communiqué de presse : Le sud de Madagascar continue d'être affecté par la sécheresse

Publié le 31 août 2018

Antananarivo – La directrice régionale du Programme Alimentaire Mondial (PAM) pour les pays du sud de l'Afrique, Lola Castro, était en visite officielle à Madagascar du 26 au 31 août 2018, afin de rencontrer les partenaires clés pour lutter contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition dans le pays.

« Ma visite à Madagascar a permis de réitérer l’engagement du PAM auprès du Gouvernement Malagasy pour les accompagner dans la lutte contre l’insécurité alimentaire qui touche plus de 1,2 million de personnes. Avec 75% de probabilité que le phénomène climatique El Nino se reproduise, nous devons agir immédiatement pour éviter une situation d’urgence humanitaire comme en 2016 », souligne Lola Castro.

A Antananarivo, une rencontre a eu lieu avec le premier ministre Monsieur Christian Ntsay ainsi que les ministres en charge de l’Economie et du Plan, de l’Agriculture et de l’Elevage,  de l’Education nationale, de la Population, la Protection sociale et la Promotion de la femme,  ainsi qu’avec les autorités en charge de la lutte contre la malnutrition et la prévention gestion des risques et catastrophes. Ces rencontres avec les autorités Malagasy ont été l’occasion de discuter des priorités et de renforcer le soutien du PAM au Gouvernement de Madagascar dans le combat contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition dans le pays.
 
Elle a également rencontré les donateurs du PAM, l’équipe en charge de la mise en œuvre de la stratégie Faim Zéro à Madagascar ainsi que le coordonnateur et les chefs d’agences des Nations Unies afin de discuter de la collaboration et des défis à relever pour l’année à venir.
 
Au cours de sa visite dans le sud de Madagascar, Lola Castro accompagnée de la Coordinatrice Résidente du Système des Nations Unies Violet Kakyomya, de la directrice adjointe du PAM à Madagascar Fatimata Sow Sidibe, et du nouveau Représentant de l’Unicef Michel Saint-Lot, s'est rendue sur les sites de plusieurs projets du PAM menés avec ses partenaires, notamment, les projets conjoints avec les autres agences des Nations Unies. 
 
Dans les régions du Sud et Sud-est du pays, les séquelles de la sècheresse, des cyclones et inondations mettent à mal les moyens de subsistance des communautés. Selon le Cadre Intégré de Classification de la Sécurité Alimentaire (IPC), plus de 1,2 millions de personnes n’ont pas accès à la nourriture parmi lesquelles environ 400 000 ont besoin d’assistance humanitaire immédiate. En appui au Gouvernement, et si les financements sont disponibles, le PAM en collaboration avec ses partenaires fournira une assistance alimentaire à 850 000 personnes de septembre 2018 à mars 2019. Cette aide combinera plusieurs activités telles que l’alimentation scolaire, l’appui nutritionnel, le soutien aux petits producteurs ainsi que la création d’actifs communautaires. Cette approche intégrée contribue à renforcer la capacité des communautés à faire face aux chocs à répétition, et à améliorer leur résilience. 

 

Contact presse 

Volana Rarivoson
volana.rarivoson@wfp.org
+261 32 05 027 40