Trois urgences de la faim


Trois urgences vitales exigent notre réponse en Syrie, en République centrafricaine, et au Sud Soudan. Chaque urgence est unique, mais elles ont un dénominateur commun - les populations ont besoin d'aide. Et tout de suite. Pour en savoir plus, consultez les pages de crise ci-dessous et faites un don.

Sud Soudan

La récente recrudescence des combats au Sud Soudan a forcé des dizaines de milliers de personnes à fuir leurs maisons. Nombreux sont ceux qui ont trouvé refuge dans les locaux des Nations Unies.

Le PAM fait tout ce qu’il peut pour venir en aide aux civils et, avec nos partenaires, nous avons fourni de la nourriture à 50 000 personnes. Alors qu’initialement nous centrions notre action sur les personnes réfugiées dans les locaux des Nations Unies, nous travaillons désormais à atteindre tous ceux qui ont fui.

Nous nous inquiétons de ce conflit prolongé qui pourrait affamer beaucoup de personnes. Beaucoup de familles ont du abandonner leurs champs et leur bétail à la recherche de sécurité.

Le PAM a appelé les parties prenantes au conflit  à « protéger les vies des civils innocents » et à respecter la neutralité des travailleurs humanitaires pendant qu’ils aident ceux dans le besoin. 


 

Syrie 

Pour la troisième année consécutive, les syriens doivent faire face à un hiver particulièrement rude et une guerre civile. De récentes évaluations montrent que presque la moitié de la population a du mal à se nourrir.

Le PAM a répondu à cette crise en étendant les opérations d’urgence et prévoit d’atteindre 7 millions de personnes en 2014 – dont 4 millions en Syrie et presque 3 millions de réfugiés dans les pays voisins. Il s’agit de la plus grande opération du PAM et de l’urgence la plus complexe au monde.

En Syrie, nous distribuons des rations de farine, d’huile, de légumineuse et des conserves. Nous avons également commencé à distribuer du carburant afin que les familles puissent cuisiner et se chauffer. Pendant ce temps, au-delà des frontières syriennes, le PAM aide les réfugiés en Irak, au Liban, en Egypte et en Turquie en distribuant notamment des coupons alimentaires. Nous fournissons également des en-cas riches en nutriments pour les écoliers réfugiés. 

RCA

Le conflit en République centrafricaine (RCA) a fait fuir des centaines de milliers de personnes de chez eux, ajoutant de nouvelles difficultés dans un pays où les gens luttaient déjà pour trouver leur prochain repas.

A cause des combats, les fermiers ne sont pas capables de récolter leurs cultures et beaucoup de gens ont perdu leurs moyens de subsistance.

En ce moment, le PAM distribue de la nourriture aux personnes à Bangui, la capitale de la RCA, ainsi que dans des zones du nord-est comme Bossangoa. Nous augmentons les opérations après la récente recrudescence des combats et visons à atteindre plus d’un million de personnes en 2014.

Durant cette crise, nous devons nous assurer que la population ne manque pas de nourriture et que les enfants et les femmes enceintes reçoivent la nourriture dont ils ont besoin.