Notre action


En tant qu’agence des Nations Unies en première ligne dans la lutte contre la faim, le PAM répond constamment aux urgences. Nous sauvons des vies en apportant rapidement de la nourriture aux plus démunis et sous-alimentés.

Le PAM oeuvre également pour améliorer la sécurité alimentaire à plus long terme. Pour ce faire, nous mettons au point des programmes qui utilisent la nourriture comme vecteur pour créer des biens productifs, transmettre les connaissances et redynamiser les commerces.

Par exemple, le PAM fournit des repas à environ 24 millions d’enfants dans les écoles chaque année. Ces repas encouragent les familles à maintenir leurs enfants à l’école et les aident ainsi à construire un meilleur futur. Les enfants qui n’ont pas faim se concentrent mieux sur leurs études. 

La campagne « Une tasse remplie = Un enfant nourri » du PAM

A travers les programmes comme  « vivres contre travail », le PAM fournit de la nourriture aux plus démunis en échange de leur travail sur un projet qui jette les bases d’un meilleur avenir. Quand les personnes n’ont plus à se préoccuper de leur prochain repas, les agriculteurs ont le temps et l’énergie de construire des systèmes d’irrigation qui, par la suite, augmenteront leur production.

De la même manière, le programme “vivres contre formation” offre aux plus démunis une occasion de développer leurs connaissances techniques comme par exemple par des formations d’apiculture, de couturière, ou des cours d’alphabétisation. Ces formations leur permettront de se prendre en charge de façon plus durable.

Le PAM a développé un large savoir-faire dans les domaines de l’analyse de la sécurité alimentaire, de la nutrition, des achats de denrées et de la logistique afin d’apporter les meilleurs solutions à ceux qui souffrent de la faim.