En Egypte, les E-coupons offrent aux familles la liberté du choix

Publié le 13 octobre 2016

Hitoire d'Amina Alkorey — Photo © Amina AlKorey

En Egypte, les élèves commencent une nouvelle année scolaire. Les familles ont hâte de recevoir les e-coupons du PAM, introduits comme nouveau moyen d’assistance alimentaire l'année dernière. Les chèques ont remplacé les rations mensuelles à emporter distribués traditionnellement.

L’assistance alimentaire mensuelle du PAM distribué sur des familles est conçue pour les inciter à envoyer leurs enfants à l'école régulièrement au lieu de les envoyer travailler à un jeune âge. Pour les familles vulnérables, envoyer un enfant à l'école est un fardeau économique supplémentaire. Les familles dont le taux de fréquentation des enfants est d'au moins 80 % chaque mois, reçoivent une assistance alimentaire du PAM pour compenser le revenu qu'un enfant aurait gagné s’il est envoyé au travail.

Pour donner aux familles de meilleures options, le PAM aide actuellement les familles grâce à un nouveau système de coupons électroniques. Les coupons sont rechargés mensuellement et les familles les utilisent chez les détaillants partenaires pour acheter des provisions. Les bons leur donne la liberté de choisir ce qu'ils veulent en fonction de leurs préférences culinaires, leurs besoins et aussi convenance. Ils peuvent aller autant de fois que nécessaires au magasin et n’ont pas de limite temporaire et de nombre d’utilisation, sauf par rapport à la valeur du coupon.

Photo : WFP/ Yasmina El Habbal

Les familles du gouvernorat de Beheira, de la Basse-Egypte, comme celle de Samia Awad, s'habituent peu à peu aux nouveaux systèmes de distribution des dons. via les e-coupons. La fille de Samia, Zahra, a poursuivi ses études à l'école communautaire près de chez eux durant l'année écoulée. Auparavant, la fréquentation scolaire régulière de Zahra a accordé sa famille 10 kg de riz et un litre d'huile tous les mois. Maintenant, elle est en mesure de choisir parmi une liste de produits alimentaires chez les détaillants partenaires locaux, des céréales, des lentilles, des produits laitiers, du thon et de l'huile. Ils donnent aussi aux ménages 30 % de nourriture additionnelle en moyenne par rapports aux rations.

Photo : WFP / Lobna Fatani

Mohamed Abdel Latif, est père de cinq enfants, il est maintenant en mesure d'aller chez un détaillant local près de l'école de ses enfants est acheter à manger en utilisant son bon. Avec deux enfants qui fréquentent l'école, le bon de Mohamed est rechargé à hauteur de 200 EGP (23 USD) chaque mois. Il utilise le c-coupon pour obtenir les différents produits alimentaires dont sa famille a besoin.

Photo : WFP/ Lobna Fatani

Les e-coupons stimulent l'économie locale en injectant des fonds dans le marché local où les e-coupons sont utilisés. Après avoir fait face au scepticisme et la réticence des détaillants locaux durant la phase pilote du projet, de plus en plus se rapprochent aujourd'hui du PAM souhaitant se joindre au réseau du projet.

Photo: WFP/ Yamina El Habbal

Le PAM met en place des cantines scolaires dans la majorité des écoles communautaires dans 18 gouvernorats les plus vulnérables de l'Egypte. Le PAM fournit également aux enfants une collation saine quotidienne à l'école qui couvre 25% des besoins nutritionnels quotidiens d'un enfant. Pour certains enfants, le casse-croûte distribué à l'école est la première chose qu'ils mangent de la journée.

Photo: WFP/ Amina AlKorey

Le système de bons électronique a été testé pour la première en Juin 2015 sur une petite échelle dans le gouvernorat de Beheira de la Basse-Egypte et le gouvernorats de Sohag, en Haute-Egypte. Ce fut un succès immédiat auprès des familles. Un nombre record d'enfants ont été inscrits pour l'année scolaire à venir dans la plupart des écoles. L'utilisation des fonds de l'UE, le PAM a élargi le programme en mai pour atteindre près de 21.000 enfants et leurs familles dans six gouvernorats.

Photo : WFP/ Lobna Fatani