La réponse du PAM lors des crises


Logistics

Lorsque des réfugiés fuient une guerre, que des inondations forcent des personnes à fuir leurs maisons, ou que la sécheresse détruit les récoltes, la faim est souvent la première urgence.

Dès qu'un gouvernement local fait appel à l'assistance du PAM, nous mettons en place une réponse d'urgence. Du temps gagné signifie des vies sauvées. C'est pour cela que notre équipe est toujours prête à partir.

Durant les premiers jours d'une crise, alors que les premiers approvisionnements de nourriture arrivent, les équipes du PAM sont envoyées sur le terrain pour évaluer les besoins : ils quantifient la quantité d’aide alimentaire nécessaire, le nombre de personnes qui ont besoin d’aide alimentaire, et la période pendant laquelle l’aide alimentaire sera nécessaire. Ils déterminent aussi la meilleure manière d’acheminer l’aide alimentaire.

Infographie : la réponse du PAM lors des crises

Les étapes clés de notre réponse d’urgence, des toutes premières heures jusqu’à trois mois après en infographie.

Appel de fonds

Ensuite, le PAM lance un appel de fonds à la communauté internationale. Le PAM dépend  entièrement des contributions volontaires pour financer ses opérations, qu’il s’agisse de donations de nourriture, de services ou d’argent. Les gouvernements sont notre plus grande source de financement.

Alors que les fonds et les vivres commencent à arriver, l’équipe logistique du PAM fait le lien entre les donateurs et les personnes qui souffrent de la faim. Pour apporter la nourriture dans les zones de crise, le PAM utilise des bateaux, des avions, des hélicoptères, des camions, et tous les moyens disponibles, y compris des ânes, des éléphants et des yaks si besoin.

Le réseau de distribution

Lorsque la nourriture arrive sur les sites de distribution, qu’il s’agisse de camps de réfugiés de centre de santé ou de centres d’hébergement d’urgence, le PAM fait équipe avec les gouvernements les ONGs pour distribuer la nourriture. Le PAM travaille avec environ 3.000 ONGs internationnales ou nationales pour distribuer l’aide alimentaire.

Le PAM travaille en étroite collaboration avec les leaders des communautés locales pour que les rations soient distribuées aux personnes qui en ont le plus besoin : les mères de famille, les femmes enceintes, les enfants et les personnes âgées.